Peine Maximale d’Anne Vantal

Age : 15 ans et +
Éditeur : Actes Sud Junior (2010)
310 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Trois jours au cœur du procès de Kolia et Léna, frère et sœur jugés pour un vol qui a fini par le kidnapping d’un bébé de trois mois. Anna, leur cadette, assiste impuissante au jugement tandis que accusés, victimes, témoins, avocats et procureur passent à la barre pour faire pencher le verdict des jurés.

Peine maximale d’Anne Vantal est un livre à la composition originale dont on trouve peu d’équivalent en littérature. Tout de suite le lecteur est pris par cette histoire qui semble issue d’une Cour d’assise banale. On s’attache aisément aux deux accusés parce qu’ils nous ressemblent.
En totale immersion, puisque le roman ne narre que les trois jours du procès, c’est par les interventions de chacun que le lecteur reconstitue les faits. Peine maximale nous fait entrer avec une extrême justesse dans les entrailles de la justice française.
L’alternance de la focalisation sur les différents protagonistes de ce procès permet une crédibilité sans pareil, qui devient aussi l’élément captivant de tout ce récit. Tout est dépeint avec sobriété, sans que l’on défende l’un plus que l’autre, et le lecteur devient lui-même, le temps de la lecture, juré.
Peine maximale est prenant et bouleversant car c’est aussi l’histoire d’une famille déchirée qui transparaît.
Un livre qui passionnera les amateurs de romans qui posent des questions sur la justice, le crime et qui aiment être au cœur de l’action. Ce livre plaira autant aux ados qu’aux adultes car il va au delà d’une telle classification.

Lien pour marque-pages : Permaliens.