Plan B pour l’été d’Hélène Vignal

Age :  12 – 15 ans
Éditeur : Le Rouergue : doAdo (2012)
220 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Louise avait tout prévu : une semaine à Morgat chez sa grand-mère Jamie puis une semaine avec sa mère et Théo, son meilleur ami, dans un camping de Benodet. Le bonheur total. Oui mais…la mère de Louise est rappelée par son travail et le projet tombe à l’eau. Pas question pour Louise d’attendre l’année prochaine, alors elle va tout faire pour motiver sa grand-mère à venir avec elle et Théo au camping de Bénodet…une mission difficile mais pas impossible !

L’été on s’y croirait presque avec Plan B pour l’été d’Hélène Vignal qui respire les côtes bretonnes. Morgat, Bénodet, le décor est planté, il ne reste plus qu’à glisser un récit et quelques personnages pour que le livre nous embarque.
Au début, l’histoire de Jamie, la fameuse grand-mère qui aime faire dans le compliqué, l’ultra-organisé alors que tout pourrait être bien plus simple, selon Louise. Et puis cette catastrophe, la mère de Louise réquisitionnée au travail : les vacances au camping avec Théo qui tombent à l’eau ! Pour Louise il faut tout de suite un plan B et celui-ci tient en une phrase : convaincre Jamie de venir avec eux. Oui mais sa grand-mère est loin de vouloir se laisser embarquer dans une aventure d’adolescents aussi « extravagante » où elle se sent trop « vieille ». Mais Louise a décidé qu’elle y arriverait, coûte que coûte…
Dans Plan B pour l’été, Hélène Vignal met en scène deux générations complètement opposées qui le temps d’une dizaine de jours vont se redécouvrir et mieux se comprendre. Jamie va livrer un bout de sa vie à Louise, une adolescente idéaliste et pleine de bonne volonté. Tandis que cette dernière va en apprendre plus sur ses origines et l’histoire de sa famille. Un beau portrait de famille et de l’adolescence.
Le texte est à la fois drôle, avec une jeune adolescente très vindicative et pleine de ressources, mais aussi émouvant au fil des pages, lorsqu’on comprend mieux la personnalité de Jamie qui n’est pas seulement une grand-mère casse-pied. Sans oublier Théo, un personnage riche en couleurs qui réussira à redonner le sourire à tout ce beau monde et au lecteur.
Plan B pour l’été d’Hélène Vignal se lit vite et facilement, nous captive et ne nous ennuie à aucun moment. Il nous rappelle nos propres relations avec nos grands-parents et on réussit très vite à s’identifier à Louise. Les personnages sont attachants et il est vrai que l’on aurait plaisir à les retrouver pour une suite…
L e ton du texte m’a un peu fait penser, même si l’histoire est très différente, à Comment (bien) rater ses vacances dont on retrouve quelques thématiques. C’est frais, c’est parfait pour lire pendant les vacances d’été justement.

Lien pour marque-pages : Permaliens.