Proie idéale de Charlotte Bousquet

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Rageot Thriller (2013)
220 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Ljuba et Cam sont deux adolescents qui vivent dans un foyer pour jeunes. Le jour où leur amie Morgane disparaît, les deux jeunes filles sont inquiètes et refusent la piste de la fugue car Morgane avait rendez-vous avec un photographe. Remontant la piste, Ljuba et Cam ne tardent pas à découvrir une réalité troublante et ensemble elles vont mener une enquête, à leurs risques et périls…

C’est la première fois que j’ai l’occasion de lire un roman de Charlotte Bousquet, pourtant auteur d’une dizaine d’ouvrages pour adolescents, et il s’agit pour moi d’une très bonne découverte. Proie idéale met en scène deux jeunes filles un peu paumées, Ljuba et Cam, qui vivent dans un foyer pour jeunes. Elles ont du mal à se plier aux règles, surtout Cam. Aussi, lorsque leur amie Morgane disparaît, elles n’hésitent pas à foncer pour découvrir où celle-ci est passée.
C’est au coeur d’un thriller terrifiant que le lecteur pénètre dans Proie idéale car le roman va de fils en aiguilles nous mener sur les traces d’un réseau de prostitution et d’échanges d’organes…tout l’intérêt de l’histoire est de voir comment Ljuba et Cam vont récolter des informations, mettre en place une enquête, s’infiltrer dans ce réseau et essayer de sauver Morgane.
Dans Proie idéale, les points de vue s’alternent donnant au récit sa dynamique et permettant de découvrir les trois personnages principaux du roman : Ljuba, Cam et Morgane. Ces trois personnages, et en particulier Ljuba, sont très attachantes et nous sommes vite happés par l’histoire qui se monte page après page. Charlotte Bousquet sait en effet maintenir la tension et le suspens tout au long de Proie idéale. Elle nous emmène aussi dans une ambiance sordide et glauque avant de nous conter un récit glaçant ancrée dans la réalité parisienne.
La thématique qui a été choisie par Charlotte Bousquet, autour des réseaux de prostitution, est assez peu explorée en littérature pour adolescents et j’ai trouvé intéressant de voir comment des jeunes filles pouvaient devenir victime des rabatteurs. ça m’a fait penser au film Taken et a quelques documentaires que j’ai pu voir sur le sujet.
Proie idéale est un roman qui se lit très facilement et nous embarque dans une histoire de plus en plus haletante. Je l’ai lu d’une traite, avide de connaître le final qui risque d’en surprendre plus d’un.

Lien pour marque-pages : Permaliens.