La Quête d’Ewilan, T1 : D’un monde à l’autre de Lylian, Pierre Bottero et Laurence Baldetti

Age : 9 – 12 ans
Éditeur :  Glénat (2013)
68 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Alors qu’elle est en train de traverser, Camille est renversée par un camion mais par chance, son corps s’est téléporté dans un autre monde. Persuadée qu’elle a rêvé, Camille ne repense plus à ce moment, quand le phénomène se reproduit, emportant son meilleur ami Salim avec elle. Elle découvre alors le monde de Gwendalavir où une terrible guerre fait rage depuis longtemps…Camille a t-elle un rôle à jouer dans celle-ci ? Qu’attend-on d’elle ?

La Quête d’Ewilan est une trilogie phare du regretté Pierre Bottero, qui donna lieu à plusieurs suites. Fort de son succès en romans, les éditions Glénat ont décidé de l’adapter sous forme de bandes-dessinées avec Lylian au scénario et Laurence Baldetti au dessin.
Mon souvenir de La Quête d’Ewilan est très lointain (ma lecture remonte à la sortie des livres, il y a dix ans environ) et je n’ai pas eu l’occasion de m’y replonger. Aussi, je ne pourrais pas vous dire si le scénario est fidèle mais dans tous les cas je l’ai trouvé crédible et captivant. Ce premier tome est vraiment le tout début de l’histoire et on découvre surtout Camille, le monde de Gwendalavir, la guerre qui y fait rage et le pouvoir des dessinateurs comme Camille.Mais il s’y passe aussi beaucoup de petits événements qui donnent au récit son dynamisme et nous plonge très rapidement dans l’ambiance.
Pour ce qui est des dessins, que l’on doit à Laurence Baldetti, je les ai trouvé très beaux. J’ai apprécié aussi la manière dont Laurence Baldetti dessine, son style et les multiples détails dont elle truffe chaque planche pour donner vie à l’univers de Gwendalavir. Le résultat final est vraiment à la hauteur de mes attentes. Par ailleurs, j’ai aussi beaucoup aimé le choix des couleurs : celles-ci sont pastelles et en même temps très lumineuses donnant à la bande-dessinée un côté un peu fantastique, comme si les scènes étaient tirés d’un rêve merveilleux.
On peut donc dire que ce premier tome de La Quête d’Ewilan en bande-dessinée est très réussi, il nous tient autant en haleine qu’il nous émerveille et c’est avec plaisir que je lirai la suite des aventures de Camille et Salim dans le second volume.

Lien pour marque-pages : Permaliens.