RC 2722 de David Moitet

Age :   12 -15 ans
Éditeur : Didier jeunesse ( 2020 )
300 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Dans un monde où une infime partie de la population a survécu à une épidémie, Oliver est le réfugié climatique RC 2722. Il fait partie des chanceux. Du moins c’est ce qu’il croit… Depuis le grand effondrement, Oliver a grandi dans une ville souterraine, hypersécurisée, où la population se protège des virus et des ondes radioactives extérieures. Entre un père et un frère, tous deux haut gradés, il a du mal à trouver sa place. Mais quand l’un meurt mystérieusement et que l’autre est condamné à l’exil, son univers vacille.
Et si ces deux évènements cachaient un secret bien plus grand ? En quête de réponse, Oliver n’a pas le choix : Il doit remonter à la surface !

Avec David Moitet je n’hésite jamais et quelque soit le genre du roman, je m’y plonge toujours avec plaisir, rapidement entraînée par les univers qu’il invente et les personnages qui y évoluent. RC 2722 n’a pas dérogé à cette règle et ma lecture a été passionnante.

RC 2722 est un roman post-apocalyptique. Après un réchauffement climatique terrible, une épidémie et des explosions nucléaires, certains se sont réfugiés sous terre dans des cités souterraines ultrasécurisées, tandis que d’autres survivent à la surface et se sont réorganisés. Oliver, le héros, a grandi dans une de ces villes souterraines mais, par une succession d’événements malheureux, il doit remonter à la surface et plonger dans l’inconnu. A travers le périple d’Oliver, le lecteur va découvrir le devenir de la société et le fonctionnement des différentes organisations de ce nouveau monde.

J’ai trouvé intéressant de voir comment les sociétés s’étaient réorganisées après que ce grand effondrement. David Moitet offre avec RC 2722 un roman qui résonne avec notre actualité puisque les causes de cette fin du monde sont on ne peut plus actuelles : réchauffement climatique, épidémie mondiale et nucléaire hors de contrôle. Le roman sonne comme un avertissement et toute l’intrigue est tournée vers cet objectif. J’ai d’ailleurs aimé les différentes plongées d’Oliver dans le passé de son père ( grâce à un implant mémoriel), qui nous ramène 15 ans en arrière et nous montre comment, en 2072, la population a dû affronter ces terribles événements. L’ensemble sonne de manière très crédible.

Ce qui m’a  également plu dans RC 2722 c’est la belle aventure humaine que vit Oliver. L’amitié et l’entraide sont très présents, se transformant parfois en sentiment plus profond. J’ai ainsi aimé la complicité entre les personnages et l’évolution de leurs relations.

Lien pour marque-pages : Permaliens.