Rendez-vous en septembre d’Anne Vantal

Age : 15 ans et +
Éditeur : Gallimard jeunesse : Scripto (2013)
140 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

11 élèves de terminale scientifique viennent d’obtenir leur bac et posent pour une photographie. L’été peut commencer et pour chacun d’entre eux, cet été va marquer un tournant dans leur vie jusqu’à un dernier rendez-vous, tous ensemble, en septembre…

Rendez-vous en septembre d’Anne Vantal est un roman bref qui aborde l’été post-bac et son ambiance si spéciale par rapport aux autres étés qui ont précédé. Ces adolescents là ne le sont plus complètement et en terminant le lycée, ils vont vers l’âge adulte. Anne Vantal s’est glissée dans la peau de chacun de ces ados, garçons ou filles, pour évoquer le temps d’un chapitre, une tranche de leur vie dans l’été qui suit cette obtention du bac.
A des instants différents de l’été, les adolescents dévoilent tour à tour leurs sentiments, leurs joies, leurs peurs, leurs envies. Le ton est juste, l’atmosphère de l’été post-bac est bien rendu et les personnages, nombreux, sont crédibles.
Toutefois le texte m’a laissé sur un sentiment entre deux. Car si Rendez-vous en septembre sonne vrai, s’il n’y a aucune fausse note, et s’il se lit d’un coup, je suis restée un peu sur ma fin. Anne Vantal a en effet fait le choix de s’infiltrer dans les pensées de ses onze personnages, qu’une seule fois et la tranche de vie qu’elle nous livre à laisse souvent un sentiment d’inachevé. Ainsi, souvent on quitte les personnages juste après un événement majeur et on ne saura que succinctement la suite de leur été au moment de l’épilogue. C’est assez désarçonnant, comme si chaque chapitre était une petite nouvelle.
Paradoxalement, c’est aussi ce qui fait tout l’intérêt de Rendez-vous en septembre et toute sa justesse. On passe d’un personnage à un autre, saisissant l’essentiel de leur personnalité, de leur histoire. L’idée est bonne et Anne Vantal la traite avec rigueur, abordant toutes les possibilités de cet été post-bac : celle qui va être animatrice, celui qui va tomber amoureux d’une autre, celle qui va être enceinte, celui qui va avoir un accident, celui qui va partir en stage linguistique, celui qui veut quitter la France, celui qui veut révéler son homosexualité, celle qui va retrouver son père aux Etats-Unis ou encore celui qui va passer un été pourri….
On se retrouve toujours un peu dans chacun des personnages d’Anne Vantal, qu’ils s’appellent Juliette, Ines, Benjamin, Bastien, Tristan ou encore Leïla. C’est ça qui fait le charme de ce court roman, Rendez-vous en septembre, à lire pendant les vacances d’été, pourquoi pas, après le bac !

Lien pour marque-pages : Permaliens.