Le Réseau Papillon, T1 : Aux Arts, citoyens ! de Frank Dumanche et Nicolas Otéro

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Jungle (2018)
50 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

1940. La France est occupée. Dans un village de Normandie, les habitants doivent apprendre à vivre aux côtés de l’ennemi pendant que s’organise la Résistance. Gaston et sa bande, Bouboule, Doc et Princesse, sont bien décidés à défendre leur pays, malgré leur jeune âge. Au cours d’une réception organisée par les nazis, Gaston surprend une conversation importante : un convoi d œuvres d’art va être détourné par les soldats d’Hitler. Pour les quatre amis, c’est l occasion d’agir.

En quelques mots :

Une bande-dessinée qui se déroule dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale et nous entraîne dans le sillage de quatre adolescents téméraires, et bien décidés à mener à leur échelle leur petite résistance face à l’ennemi Allemand. La petite bande est sympathique et le ton se veut tout aussi léger quand bien même les événements historiques sont eux plus sombres. Le Réseau Papillon c’est donc surtout les aventures d’apprentis résistants dans un contexte particulier et propice à donner aux enfants le rôle dont ils rêvent. 

La BD ne manque pas de péripéties. Gaston, Elise, Edmond et François sont des ados qui n’hésitent pas et qui ont décidé de passer à l’action. Cette BD devrait surtout séduire les lecteurs qui ont déjà eu le plaisir de découvrir  La Guerre des Lulus ou Les Enfants de la Résistance, deux séries de bandes-dessinées qui se construisent sur les mêmes ressorts. L’ensemble a le mérite de nous faire découvrir la vie des Français pendant cette période là et de rendre l’Histoire accessible aux plus jeunes.

À  noter : un dossier didactique de quatre pages est disponible en fin d’ouvrage.

Lien pour marque-pages : Permaliens.