Rêves en noir de Jo Witek

Age : 15 ans et +
Éditeur : Acte Sud Junior (2013)
335 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Jill a 15 ans et est une adolescente normale à un détail près : elle est aveugle. Pas toujours évident lorsqu’on souhaite sortir avec un garçon. Un soir, elle est témoin d’une altercation et les nuits suivantes elle commence à rêver « en couleur » d’événements qui auront lieu dans le futur. C’est par le biais de ces rêves prémonitoires qu’elle fait la rencontre de Louis et plonge dans une mystérieuse et improbable histoire de trafics…

Jo Witek se glisse pour ce nouveau roman dans la peau d’une jeune aveugle de 15 ans, Jill. Le pari était un peu osé et fou pour une auteur qui voit et dont on pouvait craindre qu’elle aurait une vision (c’est le cas de le dire…) stéréotypée des aveugles. Au contraire, c’est à la déconstruction de ces clichés que Jo Witek s’est d’abord lancée avec son roman Rêves en noir. En effet, avant d’écrire son histoire, elle a passé quelques temps à l’Institut National des Jeunes Aveugles et s’est ainsi enrichie du quotidien de cette école et des élèves pour créer ses personnages et son ambiance. Résultat, une Jill qui nous étonne et nous surprend à chaque chapitre en nous montrant comment les voyants ont parfois des réactions inattendues et pas toujours agréables avec les non-voyants. Loin d’être une fille qui se laisse porter par les autres, même si elle éprouve quelques difficultés à se déplacer dans le monde et les rues parisiennes, Jill fait aussi preuve d’une ténacité, d’un courage et d’une volonté admirable.
L’histoire de Rêves en noir flirte avec les limites du réel lorsque Jill se met à rêver du futur de Louis et en couleurs (ce qui est impossible pour un aveugle) mais reste toutefois très crédible. C’est le petit élément qui donne l’impulsion, la dynamique au récit et c’est une bonne idée.
Personnellement j’ai trouvé que malgré un scénario assez classique, l’histoire que Jo Witek nous propose avec Rêves en noir est doublement originale. D’une part parce que son héroïne est aveugle et forcément, on ne peut pas vivre et raconter les événements de la même manière, et d’autre part, cette pointe surréaliste donne au roman une dimension inédite.
Rêves en noir c’est aussi un roman sur l’amitié, l’amour, la famille, l’école, les lois…autant d’éléments qu’un aveugle partage avec les voyants et qui forcément prennent aussi une autre tournure.
J’ai vraiment apprécié cette plongée dans l’univers de Jill qui m’a permise de porter un autre regard sur la vie des aveugles et d’en savoir un peu plus sur eux. J’ai trouvé que l’histoire dans laquelle se retrouve mêlée Jill était intéressante à lire et je ne me suis jamais ennuyée car Jo Witek a su faire avancer et rebondir le récit.

Lien pour marque-pages : Permaliens.