La Saga Wildenstern, T2 : Féroces d’Oisin McGann

Age :  15 ans et +
Éditeur : Mango (2011)
380 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Roberto Wildenstern a prit les commandes, à contre-coeur, de l’entreprise familiale des Wildenstern. Rendu paraplégique au niveau des jambes, il supporte de moins en moins la situation. Tandis que les complots sont toujours légion, de curieux assassinats se produisent dans la région et pourraient avoir un lien avec la famille…L’Auréa sanitas attire bien des convoitises et met la vie en danger de chacun…Nathaniel réussira t-il à sauver son frère de toutes les menaces de mort qui planent sur Roberto ?

Suite de Voraces, Féroces nous plonge de nouveau au cœur d’un quotidien machiavélique et sans pitié, où l’assassinat et le complot sont de rigueur pour une quête de pouvoir toujours plus grande. Si les motivations de chacun sont différentes, elles ne sont pas moins dangereuses pour le nouveau patriarche, Roberto Wildenstern, qui rêve de réformer la famille. Mais ce n’est pas chose aisée et Nathaniel semble dépassé par les événements surtout lorsqu’une sombre histoire autour d’un asile, vient s’ajouter à toutes les autres.
Autant de complots que de rebondissements et de péripéties dans ce second tome de la Saga des Wildenstern qui conserve son ton original et ses idées surprenantes. Le XIXè siècle se rejoue dans une dimension parallèle et emporte le lecteur dans un roman qui défie tous les genres. Cette saga nous tient en haleine du début à la fin, servie par la plume brillante et captivante d’Oisin McGann.
Commencer la lecture de Féroces c’est forcément vouloir aller au bout de celle-ci et même au delà. Une vraie réussite connue depuis Voraces et qui se poursuit dans ce deuxième volume de la Saga des Wildenstern qui, j’espère, continuera sur cette très bonne lancée. Amateurs de romans au genre inédit, vous ne serez pas déçus car cette saga n’a aucun équivalent, entre roman gothique, polar noir, roman historique et de saga familiale…

Lien pour marque-pages : Permaliens.