Se taire ou mourir de Karen M. McManus

Age : 12 -15 ans, 15 ans et +
Éditeur : Nathan (2020)
390 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Six époques. Six histoires. Six quêtes de perfection. Depuis des décennies, l’homme cherche à déjouer les règles de la nature pour créer un être suprême. Toujours plus fort, toujours plus rapide, toujours plus beau. Le monde de demain regorge d’ambitions nouvelles et d’évolutions toujours plus performantes. Ce dont on peut rêver, on peut le devenir. Mais l’être suprême pourra-t-il un jour devenir l’être parfait ?

Ayant déjà beaucoup apprécié Qui ment ? premier roman de l’autrice Karen McManus, je n’ai pas beaucoup hésité devant le résumé très accrocheur de Se taire ou mourir. Dés les premières pages le ton est donné. En effet, alors qu’ils arrivent tout juste dans la ville d’Echo Ridge, connu pour ses faits divers sordides, les jumeaux Ellery et Ezra tombent sur le cadavre d’un homme qui a été renversé par une voiture. Et si ce n’était que ça ! Car il y  20 ans,  tante d’Ellery et Ezra a disparu d’Echo Ridge dans de troublantes circonstances et quelques années plus tard c’est une reine du bal qui a été assassinée dans le parc d’attractions horrifique Murderland. Alors quand de nouvelles menaces commencent à réapparaître, la tension monte d’un cran dans la petite ville…

J’ai très vite plongée dans l’ambiance de ce thriller pour ados dans la lignée des séries comme Riverdale ou Pretty Littles Liars. On retrouve en effet tous les ingrédients parfaits qui nous tiennent en haleine : un lycéen américain, une menace, des histoires sordides du passé et des adolescents directement impliqués qui décident de mener leur propre enquête. Une ambiance que j’apprécie beaucoup.

Avec Qui ment ? Karen McManus avait déjà prouvé qu’elle avait le sens du suspense et Se taire ou mourir excelle à nouveau. On se laisse prendre au jeu et les rebondissements sont multiples, au gré des découvertes de l’enquête menée, à ses risques et périls, par Ellery. A fouiller le passé, on découvre forcément des choses…
J’ai aussi apprécié de suivre Malcolm , le frère du principal suspect dans le meurtre de la lycéenne au parc Murderland.
En alternant ces deux points de vue, on a ainsi une vision complète des événements et cela permet aussi d’épaissir le mystère.

J’ai juste un petit regret sur la fin, certes inattendue mais aussi très vite expédiée et pas vraiment convaincante. Finalement la révélation sur le coupable n’est pas très intéressante mais toute l’enquête et les découvertes réalisées par Ellery, Ezra et Malcolm m’auront passionnées !

Un très bon divertissement, aussi prenant qu’une série télévisée.

Lien pour marque-pages : Permaliens.