Sérum, saison 1 – épisode 1 d’Henri Loevenbruck et Fabrice Mazza

Age : 15 ans et +
Éditeur :  J’ai lu (2012)
190 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Dans les rues de New-York, une jeune femme fuit. Quelques temps après elle est retrouvée, touchée par balle mais toujours en vie. Cependant, à son réveil elle ne se rappelle plus rien. Lola Gallagher est chargée de s’occuper de cette affaire qui très vite lui tient à cœur mais pour retrouver le passé de la jeune femme, il lui faudra faire appel à Arthur Draken, un psychiatre qui a inventé un curieux sérum…

« 1773 : MESMER INVENTE L HYPNOSE
1886 : FREUD INVENTE LA PSYCHANALYSE
2012 : DRAKEN INVENTE LE SÉRUM

Une injection.
Sept minutes pour accéder au subconscient d Emily Scott.
Un carnet pour décrypter ses visions fantasmagoriques.
Quelques jours pour empêcher le pire. »

Alors ça vous plonge dans l’ambiance ? pas encore convaincu…vous allez vite découvrir que cette série quand on la commence, on ne s’arrête pas avant la fin…

Lorsque vous tenez le premier tome de Sérum entre les mains pour la première fois, vous savez que la série sera inhabituelle. Tandis que les mots « saison 1 » et « épisode 1 » se détachent du reste de la couverture, vous songez qu’il s’agit là de copier les canons hérités des séries télévisées pour les appliquer à une série de livres. Intéressant. D’autant que l’originalité ne s’arrête pas là puisque les deux auteurs ont truffé chaque chapitre de Flashs Codes qui, pour ceux qui possèdent le téléphone adapté, renvoient à des vidéos, des musiques et autres petits gadgets que je vous laisse découvrir. Rare sont les livres à proposer ce mélange encore atypique et on peut saluer l’initiative des auteurs qui ont su faire du site internet de Sérum, plus qu’une vitrine.
L’histoire n’est pas sans nous rappeller les séries policières américaines que l’on rencontre chaque jour à la télévision : fans de NCIS, des Experts et j’en passe, vous trouverez avec Sérum votre bonheur, je n’en doute pas un instant !
En tout, chaque saison de Sérum se composera de six épisodes, soit six livres avec une histoire qui s’étendra sur ces six livres. De quoi permettre aux auteurs de bien développer leur enquête et de nous emmener de surprises en surprises.
Le premier tome de Sérum nous permet de rencontrer les personnages principaux, de cerner leur caractère respectif et on peut déjà dire qu’ils sont crédibles et très vite attachants. Le décor est planté, le début de l’enquête démarre sur les chapeaux de roues, en dépit d’un nombre d’indices très limité… Peu de répit pour la détective Lola Gallagher et pour le lecteur, de quoi être scotché à son fauteuil non pas devant le poste de télé mais devant un bon, très bon même, livre policier. Le ton et le rythme sont donnés pour un livre où les mots « à suivre » vont vous faire saliver…surtout qu’on peut compter sur les auteurs pour nous mettre l’eau à la bouche !

Lien pour marque-pages : Permaliens.