Seuls au monde, T2 : Un ciel en feu d’Emmy Laybourne

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Hachette jeunesse (2014)
280 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Le groupe réfugié dans le centre commercial s’est séparé en deux. D’un côté Alex est monté dans un bus en direction de l’aéroport de Denver avec Niko, Batiste, Max, Ulysses, Josie, Brayden et Sahalia, tandis que Dean, Astrid, Chloé, Caroline et Henry sont restés dans le magasin. Chaque groupe doit faire face au danger pour réussir à vivre et peut-être trouver au bout du chemin, de l’aide…

Emmy Laybourne dans ce second tome de Seuls au monde, entraîne le lecteur dans une suite plus périlleuse que jamais. D’un côté nous suivons le périple dangereux et traumatisant du groupe d’Alex jusqu’à l’aéroport de Denver, en bus. De l’autre nous sommes encore dans le quotidien du centre commercial avec le groupe de Dean. La parole entre ces deux chefs de groupes/narrateurs est alternée et contribue pour une large part à la tension qui règne tout au long de ce récit catastrophe. Pris par le déroulement des événements, Seuls au monde 2 se laisse lire à vitesse grand V, avec des palpitations dans le coeur tant l’auteur joue avec nos émotions sur le devenir des personnages de ce roman. Ce second tome de Seuls au monde est ainsi inscrit dans la lignée du premier, conservant son ton alarmiste et son suspens.
Je reste néanmoins un peu déçue par la superficialité des caractères de chaque personnage. Leurs personnalités restent très floues et j’ai eu du mal à m’attacher à eux. Si Alex et Dean sont les narrateurs et nous sont donc d’emblée plus proches, on se laisse moins convaincre par les autres. Du coup on reste assez distants vis-à-vis d’eux et de ce qu’ils subissent, même si on s’inquiète un peu du devenir de chacun dans ce monde devenu chaotique.
Ce qui fait selon moi la grande force de la série Seuls au monde, c’est surtout le rythme de l’histoire et son scénario catastrophe qui a sur le lecteur une forte emprise et suscite de l’inquiétude. En effet, si on ne s’identifie pas forcément aux personnages, on peut au moins se mettre à leur place et donc s’interroge. Qu’est-ce-que je ferais si je devais vivre cette situation ? est la question qui nous taraude et crée l’intérêt pour cette série car par l’attitude des personnages, leurs péripéties et leurs rencontres, c’est nos propres réponses dans une pareille situation, que nous voulons trouver…

Lien pour marque-pages : Permaliens.