Signe distinctif : roux d’Anouk Bloch-Henry

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Oskar éditeur (2015)
100 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Harold est en 3ème et entre dans un nouveau collège. Déjà tourmenté toute sa scolarité en raison de sa rousseur, il craint que tout ne recommence. Ses premiers pas dans ce nouveau collège sont pourtant pleins de promesses. Il réussit à se faire un petit groupe d’amis et semble bien intégré. Mais lorsqu’il commence à se rapprocher d’Axelle, tout bascule…

En quelques mots :

Le harcèlement scolaire n’est plus aussi tabou qu’auparavant et la littérature jeunesse se fait, depuis quelques années, l’écho de cette problématique qui touche aujourd’hui beaucoup trop d’adolescents. Avec Signe distinctif : roux, Anouk Bloch-Henry propose une histoire facile d’accès pour aborder en toute simplicité ce thème. Son roman d’une centaine de pages nous plonge dans le quotidien d’Harold, un garçon de troisième qui a toujours été harcelé à cause de la couleur de ses cheveux. Si pour certains être roux semble anecdotique, c’est pourtant aujourd’hui une cause de harcèlement qui ne l’est pas… On découvre donc le quotidien de ce garçon qui entre dans un nouveau collège, parvient à s’intégrer avant que tout ne bascule…
Anouk Bloch-Henry explique bien les différentes étapes du harcèlement et sa cause ( ici, la jalousie). On voit aussi très bien le quotidien d’Harold se dégrader jusqu’à ce que cela devienne insupportable. Signe distinctif : roux ne fait pas dans le sensationnel mais au contraire cherche à être au plus près de ces situations de harcèlement devenues presque ( et malheureusement) banales dans les établissements scolaires. C’est juste et le message est limpide. La fin est sympathique et intelligente, offrant un moyen de lutte contre le harcèlement envers une différence de couleur de cheveux, de peau, de religion… intéressant, qui donnera peut-être des idées à nos adolescents !

Lien pour marque-pages : Permaliens.