Suite Scarlett de Maureen Johnson

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Gallimard jeunesse : Scripto (2010)
390 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Scarlett vit en plein coeur de New-York avec sa famille dans un hôtel du début du XXème siècle. Loin d’être envahit par les touristes, l’hôtel réclame tout le travail de chacun et oblige Scarlett à rester en ville pour s’occuper de la suite Empire dont ses parents lui ont confié la charge. Bientôt une résidente charismatique et excentrique, Mrs Amberson, y emménage, révolutionnant la vie de Scarlett. En parallèle, la jeune fille se retrouve enrôlée dans la mise en place dans la représentation d’Hamlet par la troupe dont son frère Spencer fait dorénavant partie. Les vacances ne s’annoncent pas de tout repos !

Excellent ! Suite Scarlett m’a vraiment charmée et ce charme s’est révélé de plus en plus fort au cours de ma lecture, si bien que j’ai dévoré les deux cents dernières pages. Très vite on pénètre dans le quotidien un peu spécial de cette jeune héroïne tout à fait attachante.
Suite Scarlett met en scène le quotidien d’une famille aux personnalités diverses, qui constituent le point fort du roman et l’occasion de donner au roman son ton humoristique. Mais le texte tient aussi toute sa force en la personnalité de Mrs Amberson, une femme excentrique, extravagante, à l’origine de nombreuses péripéties et qui révolutionnera la vie de tout ce petit monde. Elle est pour moi le personnage le plus farfelu du roman mais aussi celui qui m’a le plus plu, au côté de Scarlett.
Suite Scarlett est un roman accrocheur, frais et drôle, où on ne s’ennuie pas et qui nous permet de nous transporter au coeur de l’été New-yorkais et de passer un agréable moment.
Maureen Johnson qui se situe avec Suite Scarlett dans le courant de la « chick lit », la littérature écrite pour les filles, offre un des romans les mieux écrits et les plus appréciables de ce genre littéraire.
Cette lecture est loin d’être décevante et elle saura rencontrer un public amateur de ce genre d’histoires où l’on parvient à plonger dans les pensées de l’héroïne et à partager ses différentes déboires quotidiens. Les gags s’accumulent dans cette fratrie unit malgré les petits coups de gueules et dont on aimerait partager un peu plus longtemps leur vie. Un roman haut en couleur, optimiste et grisant !

 

Lien pour marque-pages : Permaliens.