Super Louis et l’île aux 40 crânes de Florence Hinckel

Age : 9 – 12 ans
Éditeur : Sarbacane : Pépix (2014)
150 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

La nuit, Louis est un super-héros mais le jour il doit se cacher. Sauf que le jour où un vrai méchant l’enlève avec son meilleur ennemi Gustave et son amoureuse secrète, Vanessa, pour atterrir sur l’île aux 40 crânes, gardée par la terrible piratesse Balafre-à-dents-d’or, il va falloir agir en héros et en plein jour pour sauver sa peau et rentrer à la maison !

Frais et très drôle sont les premiers mots qui viennent à l’esprit lorsqu’on referme Super Louis et l’île aux 40 crânes, un nouveau roman jeunesse signée par la talentueuse Florence Hinckel, qui excelle dans bien des genres littéraires.
Avec cette aventure ubuesque qui parodie les récits de pirates et d’aventures pour enfants, le lecteur plonge très rapidement dans le ton de ce roman hilarant. Louis, notre narrateur est un héros débrouillard, attachant, honnête et surtout avec toute la candeur d’un enfant. Il raconte l’histoire abracadabrante vécue par lui, Gustave et Vanessa, sans rien omettre et avec force de détails hallucinants. C’est décalé et admettons-le, vraiment très agréable à lire ! On rit à chaque chapitre même si la situation ne paraît pas vraiment s’y prêter de prime abord car Super Louis et son super guide de super-héros sont toujours à la recherche d’une solution plus ou moins efficace…
Florence Hinckel écrit dans un style volontairement enfantin avec des citations plus ou moins exactes, pour que le lecteur accroche d’emblée à Louis. Les dessins d’Anne Montel viennent, par ailleurs, compléter le récit avec justesse, dans un style proche des bandes-dessinées comme Tom-Tom et Nana
Super Louis et l’île au 40 crânes est donc un roman efficace et très distrayant, qui plaira sans aucun doute aux jeunes lecteurs de romans d’aventures, en quête d’une histoire divertissante. A noter que l’ultime chapitre de ce roman laisse présager d’une possible suite…affaire à suivre mais en tout cas, on peut déjà dire que se serait avec plaisir que Lirado vous en parlerait !

Lien pour marque-pages : Permaliens.