Terrienne de Jean-Claude Mourlevat

Age : 15 ans et +
Éditeur : Gallimard jeunesse (2011)
385 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Il y a un an, Anne Collodi a vu sa sœur Gabrielle disparaître, juste après son mariage avec Jens. Des mois plus tard, elle reçoit par le biais de la radio, un message d’appel au secours de Gabrielle. Elle lui dit qu’elle se trouve à Campagne. Anne décide de se rendre dans ce lieu pour retrouver sa soeur, elle va alors découvrir un autre monde, un monde d’êtres qui ne respirent pas, au quotidien uniformément gris…

Après les remarquables Combat d’hiver et Le Chagrin du roi mort, le roman Terrienne s’inscrit dans la même réussite.
Dans cette histoire, le lecteur découvre un monde bien étrange et effrayant où les hommes et femmes ne respirent pas, où les saveurs n’existent pas et où tout semble silencieux : ni musique, ni affiches, ni cinéma, ni émotions (ou si peu…).
Anne Collodi pénètre par le biais d’un passage dans cet univers particulier, à la recherche de sa sœur Gabrielle qui est devenue une « capturée », c’est-à-dire une femme terrienne ramenée dans ce monde, pour le plaisir des hommes puissants. Anne n’est pas seule dans son entreprise, plusieurs personnages l’aident : Mr Virgil, Mme Stormiwell, Bran… Terriens ou habitants de ce monde vide, ils vont risquer leur vie pour aider la jeune fille dans sa recherche.
Jean-Claude Mourlevat mêle à la recherche de Gabrielle, une histoire d’amour impossible entre Anne et Bran. Ce dernier est le fruit d’une relation entre un haut dirigeant et une capturée. Il se sent plus terrien que habitant de ce monde froid et terrifiant. Au contact d’Anne, il s’affirmera totalement comme terrien et mettra sa vie en péril pour vivre cet amour.
Terrienne est une histoire qui tient le lecteur en haleine tout au long du roman. Celui-ci se lit aisément, rapidement et les cent cinquante dernières pages se dévorent. Le rythme est bien mené et les personnages sont attachants. Jean-Claude Mourlevat alterne les points de vue et les focalisations, nous permettant de suivre différents personnages dans ce monde si particulier que nous découvrons au fur et à mesure de la lecture. Comme le signale la quatrième de couverture, Jean-Claude Mourlevat avec son roman Terrienne, va vous donner envie de « respirer » !
Une lecture intéressante sur la beauté de la vie humaine. Amoureux des plaisirs simples de la vie, vous ne pourrez qu’approuver les derniers mots d’Anne, que je vous laisse découvrir par vous même…

Lien pour marque-pages : Permaliens.