The best lies de Sarah Lyu

Age : 15 ans et +
Éditeur : Castelmore (2020)
470 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Jack, son petit ami, est abattu de plusieurs balles en pleine poitrine. Et c’est sa meilleure amie à elle, Elise, qui a appuyé sur la détente. Mais Remy ne se souvient de rien, à part du bruit des coups de feu qui résonne encore à ses oreilles, et du sang de Jack sur ses mains. Cette tragédie ne peut être autre chose qu’un terrible accident, n’est-ce pas ? Elise a dû confondre Jack avec quelqu’un d’autre. Elle ne peut pas le lui avoir enlevé volontairement. Elise est sa meilleure amie, sa famille – la vraie, celle qui veut d’elle. Remy ne peut pas la perdre en plus d’avoir perdu Jack. Alors, en même temps que la police qui l’interroge, Remy enquête. Elle plonge dans ses propres souvenirs, et fouille sa mémoire infidèle dans l’espoir de sauver une amitié qui signifie tout pour elle. Et de comprendre, enfin, ce qui s’est réellement passé.

Si je devais résumer mon opinion sur The best lies je dirais que c’est un thriller psychologique addictif. Le livre s’ouvre sur la nuit où tout a basculé : Rémy vient de voir Jack, son petit-ami, être assassiné par Elise, sa meilleure amie. Comment cette situation cauchemardesque a t-elle pu se produire ? Comment Elise a t-elle pu faire ça à Rémy ? à Jack ? La jeune fille veut croire qu’il y a derrière ce geste une explication, une erreur. Tout au long de The Best lies, Sarah Luy va nous plonger dans les pensées et souvenirs de Rémy: celle-ci va reconstruire le puzzle des événements depuis l’arrivée d’Elise dans sa vie. 

C’est surtout du point de vue de la psychologie des personnages que The Best lies est particulièrement réussi. La personnalité, le passé, les relations que nouent les personnages entre eux ou avec les autres est au cœur du roman. Le roman met particulièrement en exergue le duo que forme Rémy et Elise. Une amitié que l’on devine rapidement très forte, confrontée à l’épreuve du drame qui vient de se produire. En remontant leur histoire commune, Rémy raconte comment Elise est devenue le centre de son existence. La première avait besoin d’une épaule et se sentait seule tandis que la seconde cherchait quelqu’un qui tienne à elle. La première est sage, une adolescente modèle, la seconde est forte tête, provocatrice.

Tout le drame qui se joue dans The Best lies tient dans les relation que les personnages ont entre eux. Le duo  Elise et Rémy, le couple Rémy et Jack et l’impossible trio Rémy, Jack et Elise.
Evidemment ce qui nous intrigue et fascine le plus, c’est l’amitié entre Elise et Rémy. J’ai beaucoup aimé la manière dont Sarah Lyu la raconte : improbable mais sincère.
Peu à peu, à l’image de Rémy, on comprend aussi que le lien qui unit Elise et Rémy est de plus en plus dévastateur, exclusif et toxique. L’ensemble est finement raconté.

Lien pour marque-pages : Permaliens.