La théorie de la relativité de Barbara Haworth-Attard

theorie-relativiteAge : 15 ans et +
Editeur : Thierry Magnier ( 2007 )
280 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

amazon 

Mis à la porte de chez lui, le jour de ses 16 ans, Dylan se retrouve à la rue, sans toit et sans ressource. Il doit apprendre à se débrouiller seul, ne faire confiance à personne et se plier aux règles pour survivre : comment faire la manche, où trouver les foyers, quels gangs éviter ? …
Une longue descente aux enfers commence pour Dylan, ponctuée de trahisons, de violences et de trafics. Le cauchemar va t-il s’arrêter ?
C’est aussi la rencontre avec d’autres jeunes, tout aussi désœuvrés qui errent sans but et supporte la lourde loi de la rue : Twish, Amber, Jenna et tous les autres…

Dés les premières lignes, Barbara Haworth-Attard plonge le lecteur dans l’univers de Dylan si réaliste qu’il en devient bouleversant et poignant. La théorie de la relativité est un livre qu’on pourrait qualifier de documentaire, il suit le parcours chaotique d’un jeune garçon des rues du XXIème siècle.
Difficile de ne pas être touché par la situation de Dylan qui ne le mérite pas et qui amène la sympathie.

Lire La théorie de la relativité, c’est poser un nouveau regard sur tous ces ados qui on  été laissé par le système, c’est voir que dans un pays tout ne va pas bien et qu’ailleurs quelqu’un souffre, survit tandis que nous sommes là à profiter de notre confort si commun.

La théorie de la relativité aborde un sujet dur de façon cru mais sans voyeurisme où le lecteur est confronté aux problèmes que rencontres les personnes qui vivent dans la rue : avoir peur de sentir mauvais, se nourrir, se protéger du froid, éviter les gangs, la drogue, la prostitution, s’occuper, affronter le regard et les remarques des passants…

Les faits sont objectifs et racontés avec simplicité. Le texte n’en demeure pas moins très fort et émouvant. Dylan est un héros attachant qui essaye de garder sa dignité malgré l’enfer dans lequel il vient de tomber et qui ne peut renoncer totalement à son passé : songeant à ses frères, à sa mère et à ses grands-parents qu’il tentera de revoir…

Histoire issue de la vie quotidienne et évoquée plusieurs fois en littérature jeunesse, la Théorie de la relativité est un roman marquant, dont on ne peut faire l’impasse et qui aborde d’une façon déroutante et réaliste la vie dans les rues. Une histoire qui fascine et effraie et dont on ne peut être qu’admiratif devant la détermination de Dylan pour s’en sortir.

Lien pour marque-pages : Permaliens.