Tugdual, T3 : La Terre des origines d’Anne Plichota et Cendrine Wolf

Age :  15 ans et +
Éditeur : XO éditions : roman jeunesse (2015)
330 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Après le survol d’étranges vaisseaux au dessus de Serendipity, Tugdual, Mortimer et Zoé apprennent l’existence d’extra-terrestres. Divisés en deux camps, une partie de ces extra-terrestres représente une menace pour les trois adolescents mais aussi Edefia, leur terre d’origine et la Terre. La dernière bataille est lancée pour préserver l’humanité et dans cette lutte, la présence d’Oksa, ne sera pas de refus…

L’heure est à la conclusion de la trilogie Tugdual et peut-être même plus largement ( malheureusement) de l’univers tout entier imaginé derrière la première série de Cendrine Wolf et Anne Plichota : Oksa Pollock. Un dernier tome que l’on débute avec un pincement au coeur car l’aventure arrive à terme mais avec cette conclusion, il y a aussi le plaisir d’avoir enfin entre nos mains toutes les réponses à nos questions.

La Terre des origines s’inscrit résolument dans le genre SF avec la révélation de l’existence d’une population extra-terrestre. Si une partie de ces extra-terrestres ne recherche que l’aide des humains, une autre est plus hostile et va conduire Zoé, Tugdual et Mortimer au cœur d’un combat complexe qui ne se fera pas sans des décisions et des sacrifices terribles… Les personnalités de chaque héros s’affinent tout comme la prise en main de leur destin, tandis que l’on assiste au retour inattendu mais appréciable d’Oksa Pollock dans l’histoire. Personnages du passé et présent se retrouvent pour mieux préparer l’avenir d’Edefia et de la Terre.

La Terre des origines est un troisième tome à la hauteur des précédents Tugdual, une conclusion limpide qui su faire grandir ses héros tome après tome sans que cela ne soit au détriment d’une histoire rythmée et intense dans laquelle on a envie de suivre les péripéties des personnages. Cette fois, direction le grand froid…  Un tome ultime qui tient toutes ses promesses et un univers que l’on quitte à regret mais chargé de belles émotions littéraires.

En quelques mots :

Ultime tome de la trilogie Tugdual mais également conclusion de l’univers d’Oksa Pollock, La Terre des origines affirme son côté science-fiction avec la révélation de l’existence d’extra-terrestre. Au terme d’une aventure rythmée qui les mènera jusqu’au Pôle Sud, nos héros, dont les personnalités se sont affinées au fil de l’histoire, devront prendre leurs décisions finales et parfois faire de difficiles sacrifices. Un final passionnant qui nous fait quitter non sans regret l’univers d’Anne Plichota et Cendrine Wolf.

Lien pour marque-pages : Permaliens.