Via temporis, T3 : Tous les chemins mènent vraiment à Rome de Joslan F. Keller

Age : 12-15 ans
Éditeur: Scrinéo Jeunesse (2012)
340 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Mathias et Charlotte sont à peine revenus du Portugal qu’ils doivent repartir pour un nouveau voyage de le temps ! En effet, le tempoflux de Darkvenom a disparu et ils doivent le récupérer. C’est au coeur de la Rome Antique, au Ier siècle après J-C, sous le règne de Néron, que nos deux étudiants vont devoir se rendre pour retrouver le précieux objet…

Nouveau voyage pour nos deux jeunes étudiants Mathias et Charlotte qui forment aux yeux du lecteur un couple attachant, souriant et dynamique, toujours près à aider Aimery de Châlus dans ses problèmes liés aux tempoflux. Cette fois-ci, dans Tous les chemins mènent vraiment à Rome, alors que l’épopée moyenâgeuse vient à peine de s’achever au Portugal, les deux étudiants doivent rapidement repartir pour une toute autre époque et une toute autre mission puisque c’est dans la Rome Antique de Néron qu’ils vont devoir retrouver le tempoflux d’Iké Darkvenom !
Joslan F. Keller, l’auteur du premier tome de Via Temporis (Opération Marie-Antoinette) et qui pour Le Trésor des templiers, avait laissé Mathias, Charlotte et Aimery de Châlus entre les bonnes mains d’Aurélie Laloum, reprend les aventures du trio et nous plonge dans un récit dense.
Mathias et Charlotte naviguent dans toute l’Italie, et notamment à Rome, sur les traces du tempoflux et le lecteur baigne donc, à leurs côtés, chapitre après chapitre dans l’univers romain du Ier siècle après J-C, enchaînant les fausses pistes, les pièges inattendus, les rebondissements de l’histoire mais aussi progressant, petit à petit, pour dénicher le précieux objet.
Joslan F. Keller a truffé le récit de nombreuses références historiques, plongeant parfois le lecteur dans une sorte de cours d’Histoire en un peu plus « amusant ». C’est donc à travers cette lecture plaisir que le lecteur s’enrichit dans Tous les chemins mènent vraiment à Rome, de quelques anecdotes historiques, toujours bonnes à prendre pour sa culture générale personnelle.
Le suspense est croissant dans ce tome qui enchaîne les joies et les échecs, alors même que Mathias, Charlotte et Aimery de Châlus doivent défier l’empereur Néron lui-même pour atteindre leur but. Cette troisième enquête n’est pas de tout repos pour le trio !
La lecture de Tous les chemins mènent vraiment à Rome s’est révélée globalement captivante même si je pense qu’il y avait quelques longueurs qui m’ont parfois fait décrocher de l’histoire. Il reste que j’ai trouvé cette troisième enquête à la hauteur des précédentes et j’ai toujours autant de plaisir à retrouver Mathias, Charlotte et Aimery dans leurs aventures temporelles.

Lien pour marque-pages : Permaliens.