Via Temporis, T1 : Opération Marie-Antoinette de Joslan F. Keller

Age : 12-15 ans
Éditeur: Scrinéo Jeunesse (2011)
360 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Mathias et Charlotte, deux étudiants, sont contactés par le professeur d’Histoire médiévale Aimery de Châlus pour une affaire grave. En effet, il leur révèle que la fin du temps est annoncée pour dans 10 jours, le 24 décembre 2012. Il leur apprend aussi qu’il dispose d’un appareil pour voyager dans le temps : le tempoflux. Grâce à lui, Charlotte et Mathias vont pouvoir résoudre les énigmes posées par Iké Darkvenom, qui les emmènent en 1790 et 1792, quelques temps après la Révolution, à la recherche du collier de la reine Marie-Antoinette. Arriveront-ils à résoudre les énigmes et à trouver le collier à temps ?

Via Temporis que les latinistes traduiront par « La Voix du Temps » est une nouvelle série de romans qui tisse ses aventures sur l’Histoire. Le concept est d’abord inspiré par un jeu de piste dans Paris que la société Scrinéo, devenue récemment éditeur, avait lancé il y a quelques années (en 2005) pour découvrir la Capitale grâce à son téléphone portable. Quelques années plus tard, les éléments fondateurs du jeu (les personnages principaux, la machine à remonter le temps, des grandes énigmes historiques) sont repris.
Dans la série Via Temporis, le téléphone portable devient le Tempoflux et permet à Mathias et Charlotte de voyager dans le temps, pour résoudre des énigmes d’une difficulté plus ou moins grande.
Chaque tome de la nouvelle série sera signé par un auteur différent et le premier à se lancer est Joslan F. Keller.
Le scénario de Opération Marie-Antoinette a été écrit minutieusement, en étroite collaboration avec l’éditeur. Il n’est pas question d’inventer le moindre événement et Joslan F. Keller s’est inspiré des hasards et probabilités pour certaines scènes : par exemple lorsque Charlotte rencontre Choderlos de Laclos, le marquis de Sade et Olympe de Gouges à la fête de la Fédération le 14 Juillet 1790, on ignore s’ils étaient là, mais comme ils étaient à Paris, c’est fort probable. L’auteur a donc utilisé pour le bien de son histoire cette possibilité.
Opération Marie-Antoinette met en scène une action soutenue où l’on ne s’ennuie pas. Tout comme Mathias, Charlotte et Aimery de Châlus, le lecteur est pris par les énigmes et tente de les résoudre. De même, les voyages effectués dans le temps et les nombreux détails dont Joslan F. Keller enrichit son texte, nous captive. L’auteur s’est énormément documenté sur les lieux, l’Histoire que l’on s’y croirait presque ! A aucun moment on ne s’ennuie et le rythme s’accélère même sur la fin. Les énigmes sont nombreuses, s’enchaînent rapidement et le roman progresse sans temps mort.
Le premier tome de Via Temporis mêle avec habileté les événements historiques, les missions des deux étudiants, le suspense et l’humour. Il se passe au coeur d’une période bien connue mais dont il est toujours bon de se rappeler : la post-Révolution Française. De quoi revivre quelques événements marquants de cette période : la Fête de la Fédération, l’arrestation du Roi et de sa famille à Varennes, la Bataille de Valmy…ect.
Amusant à relever aussi, la fameuse date du 24 décembre 2012 qui rappelle un certain film, une certaine prophétie. Pas de doute l’idée de la mort du temps doit venir de là…
En conclusion, Via Temporis, Opération Marie-Antoinette propose une aventure dans le temps, menée tambour battant, riche de nombreux détails historiques et où l’on a hâte d’en savoir plus sur Aimery de Châlus et Iké Darkvenom. La suite s’annonce prometteuse.

Lien pour marque-pages : Permaliens.