La Vie compliquée de Léa Olivier, T1 : Perdue de Ludowick Borecki et Didier Alcante

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Kennes éditions (2014)
48 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Léa doit déménager pour Montréal avec ses parents. Elle se retrouve ainsi séparée de sa meilleure amie Marilou, et surtout de son petit-ami Thomas. Un moment difficile pour l’adolescente.
Si Léa se fait rapidement à sa nouvelle ville, c’est bien plus difficile pour se faire de nouveaux amis et surtout continuer de garder le lien avec Thomas…

La vie compliquée de Léà Olivier est d’abord un roman canadien de Catherine Girard-Audet, qui a eu son petit succès au Canada mais aussi en France. Perdue, est le premier tome de la bande-dessinée adaptée du roman et plonge le lecteur dans une histoire agréable et rapidement mimétique.
En effet, beaucoup d’enfants ou d’adolescents, sont amenés à déménager pour diverses raisons (souvent le travail des parents), devant ainsi laisser à regret leurs anciens amis et amours. Même si les téléphones portables et internet permettent de garder aujourd’hui plus facilement le contact, c’est toujours un moment difficile à vivre et un peu effrayant. Tout comme Léà, on a peur de ne pas se faire de nouveaux amis dans son collège (ou lycée) et de ne plus pouvoir continuer une relation amoureuse. Pour Thomas et Léa la séparation les mettra ainsi à rude épreuve et c’est surtout cette histoire d’amour d’ados qui est le fil conducteur de cette bande-dessinée. ça et l’amitié de Léa et Marilou !
J’ai trouvé que ce premier tome en BD de La Vie compliquée de Léa Olivier, abordait très bien les problèmes d’amitié et de couple lorsqu’on déménage. Le texte nous plonge facilement dans la vie de cette adolescente assez ordinaire avec laquelle les lecteurs pourront s’identifier sans problème. Léa est une héroïne simple et attachante, qui ressemble à toutes les adolescentes de son âge et a les mêmes centres d’intérêt que la plupart des ados : le shopping, les sorties entre amis, l’école, la recherche de l’amour…
La Vie compliquée de Léà Olivier veut coller au mieux avec les pratiques des adolescents d’aujourd’hui et y parvient ! On aura ainsi souvent des échanges de sms entre Marilou et Léa pour nous raconter le quotidien de chacune, ainsi que des passages sur Facebook. Le ton reste souvent léger, sympathique et amusant malgré les sujets abordés comme l’éloignement avec ses amis, la séparation amoureuse, la « jalousie » ou la rupture.
La BD propose des dessins doux et colorés dont le trait rappelle les bandes-dessinées actuelles à succès comme Les Sisters ou Lou.

A noter que cette bande-dessinée est d’origine canadienne et qu’il y a donc des expressions qu’on ne trouve pas en France. C’est un peu surprenant au début, mais l’éditeur a prévu un petit lexique à la fin du livre pour nous expliquer certains mots ou expressions. Le tout reste cependant très facile à comprendre pour un lecteur français, sans avoir forcément besoin de s’y reporter.

En quelques mots :

Adaptation du roman La Vie compliquée de Léà Olivier, cette bande-dessinée met en scène la vie d’une adolescente obligée de déménager loin de sa meilleure amie Marilou et de son copain Thomas.
Au travers de sms, d’appels skype et de messages Facebook, Marilou et Léà échangent sur leur quotidien, la difficulté à s’intégrer dans une nouvelle vie et les aléas de l’amour.
Une bande-dessinée qui parlera aux lecteurs par son histoire ordinaire facile à lire mais bien vue, accompagnée de dessins colorés aux traits doux et fins. L’ensemble est agréable et très efficace : Léa est une héroïne attachante dans lequel tout le monde se retrouve.
Une bande-dessinée qui séduira en particulier les adolescentes âgées de 12 à 15 ans !

Lien pour marque-pages : Permaliens.