La Vie est un conte de filles de Sophia Bennett

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Hachette jeunesse (2010)
300 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Nonie est passionnée par la mode. Jenny vient de tourner un film et est en pleine promotion. Edie est studieuse, veut rentrer à Harvard et est lancée dans de nombreux projets humanitaires. Trois copines déjantées, différentes, au quotidien pas banal qui vont voir leur vie encore plus chamboulée lorsqu’elles font la connaissance de Crow. Cette jeune Africaine originaire d’Ouganda est peut-être dyslexique mais elle a des doigts de fée et réalise de supers vêtements. Il n’en faut pas plus à Nonie pour entraîner ses deux amies pour faire de Crow la nouvelle célébrité de la haute couture.

Complètement loufoque et hautement invraisemblable. Mais qu’est-ce qu’on rit !
La Vie est un conte de filles est bourré d’humour et bien que tout sonne justement comme un conte plus que comme une histoire plausible, on est entraîné dans ce roman 100% ados fashion. Âgées de seulement 14 ans et bien que ça paraisse incroyable, Nonie, Jenny et Edie, sont trois héroïnes qui ont une vie plus qu’hallucinante dans laquelle Nonie, qui est la narratrice, nous plonge.
Sympa et facile à lire, j’ai mis un peu de temps à être prise par l’histoire au départ mais à partir du milieu, les événements autour de Crow s’enchaînent à un rythme effréné et impossible dés lors de décrocher. Non seulement le temps file dans le livre à une allure époustouflante mais c’est aussi le cas du côté du lecteur, happé par les personnages, l’humour, le conte moderne qui est en train de se dérouler.
Crow, elle, a seulement douze ans mais un talent incomparable et équivalent aux plus grands couturiers. totalement pas crédible mais on plonge dans ce rêve avec délice le temps de la lecture, parce que nous aussi ont aimerait bien vivre son expérience. Sophia Bennett réalise nos rêves enfouis dans La Vie est un conte de filles pourrait-on dire, elle met en scène un quotidien que des milliers d’adolescentes aimeraient vivre : mode, cinéma, soirées fashion, défilé de mode, haute couture…
Alternant épisodes critiques, scènes humoristiques, déboires en matière de mode et d’amour de Jenny, et luttes humanitaires d’Edie, Nonie dévoile son quotidien agité. Elle prend un soin méticuleux à nous décrire ses vêtements excentriques car c’est elle avant tout la fan de mode ! La Vie est un conte de filles est donc un roman drôle, entrainant, qui nous met de bonne humeur et apporte beaucoup de fraicheur au quotidien. Les adolescentes seront séduites par ces quatre héroïnes très différentes qui reviendront prochainement dans un deuxième tome.

Lien pour marque-pages : Permaliens.