Alchimia, T3 de Samantha Bailly et Miya

Age :  12 – 15 ans

Éditeur : Pika ( 2020)

190 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Afin de s’acquitter de sa dette envers Idan, Saë, épaulée par Ethiel, l’aide à s’échapper des geôles de Prima Mundi. À bord de l’Atelier, ils font cap vers Ifen pour ramener Idan parmi les siens. Dans l’espoir d’être graciés de cet acte de haute trahison, les deux fugitifs décident de prêter main-forte à Idan pour contrecarrer les plans de l’armée ifénienne et, peut-être, éviter un véritable génocide. Malheureusement, la tâche est loin d’être simple, car il leur faut persuader Isantana, l’épouse du terrible général Iyo, de concocter l’antidote au poison qu’elle a elle-même conçu pour éradiquer les alchimistes. Et le chemin jusqu’à Terrance, où se trouve la botaniste, est semé d’embûches…

Troisième et dernier tome pour la trilogie Alchimia et comme je n’en avais plus un souvenir très frais ( le tome 1 est sorti en 2016, le tome 2 en 2018…) j’ai tout relu et j’ai passé un très bon moment ! ça fait plaisir de voir qu’écrire des mangas de qualité n’est pas uniquement réservé aux Japonais et qu’en France on est capable de proposer de très bons mangas même si les délais de parution ne sont pas les mêmes qu’au Japon ! En tout cas le style de Miya m’a bien plu et le scénario de Samantha Bailly est très abouti.

J’ai eu plaisir à suivre Saë, Ethiel et Idan dans leur quête et leurs aventures. Alors qu’à la sortie du tome 1 j’avais trouvé l’histoire du premier tome un peu banale, finalement cette lecture de l’intégrale m’a conquise. J’ai bien accroché à l’univers et aux personnages. Il y a une bon équilibre entre eux trois et on échappe au côté parfois trop manichéen ou stéréotypé de certains  mangas. Ici, plus de subtilités. Saë, Ethiel et Idan savent changer et évoluer dans leur vision des événements et leur perception de « l’ennemi ».

L’intrigue est foisonnante et les trois tomes suivent là aussi une bonne dynamique. Il y a ainsi beaucoup de péripéties jusqu’au dénouement final. Mais Samantha Bailly n’a pas non plus oublié de glisser dans son scénario des moments plus tournés sur les émotions et relations entre les personnages.  La fin reste cependant un peu bâclée avec un épilogue qui aurait je crois mérité un développement plus approfondi ( et pourquoi pas un tome 4…).

Lien pour marque-pages : Permaliens.