Alexandra Ledermann, cavalière et détective, T1 : La pouliche du désert de Véronique Grisseaux et Ad’lynch

Age : 9 – 12 ans
Éditeur :  Jungle : Miss Jungle (2012)
48 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Un jour, par hasard, Leïla découvre une boîte contenant tous les souvenirs de son grand-père Ali qu’elle n’a jamais connu. Il existe un véritable mystère autour de sa mort et la disparition de son cheval Hoggar. La jeune adolescente décide de partir au Maroc chez son oncle pour éclaircir se mystère et fait la connaissance d’Alexandra Ledermann.

Amatrices de chevaux soyez aux anges avec cette bande-dessinée pour les 8-12 ans qui les met en scène au travers des enquêtes menées par Alexandra Ledermann.
Le nom de l’héroïne vous dit peut-être déjà quelque chose car Alexandra Ledermann n’est pas un personnage de fiction ! bien au contraire il s’agit d’une célèbre cavalière française née en 1969 et qui a co-signé le scénario du premier tome de cette série de bandes-dessinées policières qui la met en scène.
Déjà à la tête de jeux vidéos et d’une ligne de vêtements, la cavalière connaît son public et vient compléter sa gamme de produits dérivés avec une bande-dessinée plutôt satisfaisante.
Le scénario de ce premier tome d‘Alexandra Ledermann est bien rodé et il emporte les jeunes lectrices dans une enquête policière menée tambour battant. C’est dynamique, coloré et surtout les chevaux sont au rendez-vous. On plonge facilement dans l’univers créé et on se prend au jeu du mystère autour de la mort du grand-père de Leïla et la disparition d’Hoggar.
Leïla, la plus jeune héroïne est attachante et les lectrices s’identifieront sans peine à la jeune adolescente, rêvant d’avoir le privilège de partager une affaire policière avec Alexandra Ledermann. Quant à la cavalière, elle nous est présentée avec un caractère sympathique, très maternel et elle n’hésitera pas une seconde à aider la jeune Leïla dans sa quête de vérité, quitte à faire passer son concours de cheval au second plan.
La première enquête d’Alexandra Ledermann est donc sympathique et tient la route et ses promesses. La bande-dessinée comblera les amatrices de chevaux qui trouveront ainsi une lecture captivante à se mettre entre les mains et servie par des dessins très fins.

Lien pour marque-pages : Permaliens.