Les Anonymes de R.J Ellory

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Sonatine (2010)
730 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

Washington. Un meurtre d’une rare violence vient d’être commis. C’est le quatrième que l’on retrouve dans cet état. Terrifiant. L’enquête de l’inspecteur Miller commence assez classiquement mais au fur et à mesure de ses investigations il se retrouve face à un problème qu’il n’imaginait pas. Ces personnes ne sont pas ce qu’elles prétendaient être et l’affaire va vite conduire Miller vers un des plus grand secret du gouvernement américain…

Lorsque l’on tient entre les mains Les Anonymes de R.J Ellory, on se dit que tout de même c’est un bien gros pavé et qu’on va avoir du mal à le finir rapidement. En réalité, dés lors que l’histoire débute et que le mystère se creuse chaque chapitre un peu plus, vous ne pouvez plus décrocher de ce thriller rondement mené.
R.J Ellory se glisse dans la peau d’un inspecteur solitaire, Miller, qui va se retrouver, comme jamais auparavant dans sa carrière, confronté à une impasse. Entouré de Lassiter, son supérieur, Marylin, la médecin légiste et Roth, son coéquipier, il plonge au cœur d’une enquête qui ira bien au-delà du simple crime en série et mettra son quotidien à rude épreuve….
En parallèle de cette histoire, Les Anonymes nous plonge dans les pensées d’un autre homme solitaire qui se nomme John Robey et dont le récit, chapitre après chapitre rejoint l’histoire de Miller. R.J Ellory fait progresser son thriller avec habileté et de façon à ce qu’au fur et à mesure les découvertes entraînent de nouveaux mystères. C’est poignant et captivant sur fond d’histoire ancrée dans la réalité qui met en jeu le gouvernement américain lui-même.
Dans Les Anonymes, le lecteur va se retrouver confronté, en même temps que l’inspecteur Miller et son équipe, aux jours les plus sombre du gouvernement américain, durant la période de la guerre froide. Les 730 pages filent à une vitesse incroyable, se lisent comme on regarderait un film sur le sujet.
D’ailleurs, je verrai bien Les Anonymes au cinéma parce que le style de R.J Ellory s’y prête vraiment avec des descriptions précises et nombreuses, et des actions qui s’enchaînent bien. On retrouve l’ambiance des films noirs qui se déroulent dans les années 50-70, sans doute parce que si l’histoire se déroule de nos jours, ce qui en est au coeur est une affaire vieille de plus de 40 ans. A titre personnel ce livre m’a rappelé des films comme Zodiac, Coeurs perdus et Le Dahlia Noir .
Les Anonymes est l’un des premiers thriller que je lis et j’ai fais une très belle découverte avec R.J Ellory, un auteur reconnu dont le succès pour ses romans fut immédiat et je comprends pourquoi. Si vous ne le connaissez pas et si vous avez envie de lire un bon policier/thriller, c’est le livre qu’il vous faut, à n’en pas douter une seconde.

Lien pour marque-pages : Permaliens.