Une Arme dans la tête de Claire Mazard

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Flammarion jeunesse : Tribal (2014)
155 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Apollinaire est un enfant soldat d’Afrique du Sud. Lorsque son meilleur ami meurt, il s’enfuit. Recueillit par un prêtre, il arrive clandestinement en France. Là, il devient un « mineur isolé » et tente d’oublier le passé au sein d’un foyer et l’apprentissage d’un métier. Mais comment oublier la violence dont il a fait preuve pendant quatre ans ?

Les enfants soldats est un sujet qui ne fait malheureusement pas la Une des journaux et dont on ne dénonce pas assez la triste réalité. Claire Mazard, connue pour ses textes sensibles comme L’Absente ou Le Cahier rouge, propose avec Une Arme dans la tête, un roman très fort.
Écrit dans un ton juste, avec un style haché qui colle bien au héros et à son esprit torturé, Une Arme dans la tête, propose aux adolescents qui liront ce livre, une première approche de l’enfer vécu par un enfant-soldat. Ainsi, à travers les souvenirs d’Apollinaire, Claire Mazard évoque les méthodes de recrutement de ces enfants, l’alcool, la drogue qu’ils ingurgitent pour tenir le coup, et surtout la violence de l’univers et des combats vécus par ces ados à peine sortir de l’enfance. Les souvenirs sont souvent durs et pour Apollinaire, conscient des crimes et des atrocités qu’il a commis, insupportables. Claire Mazard décrit parfaitement le sentiment de culpabilité de l’adolescent qui même après plusieurs années ne peut oublier la violence et les souvenirs car ses nuits sont hantées de cauchemars. Le lecteur va ainsi le suivre dans quelques morceaux choisis de son quotidien, de sa fuite de l’Afrique à Paris puis à Pontarlier.
Une Arme dans la tête est un texte assez court qui permet une première approche intéressante de cette question des enfants-soldats et de leurs difficultés à revenir à la vie « normale ». Claire Mazard a trouvé le bon compromis entre l’évocation du passé, de la violence et le récit du présent. Elle englobe ainsi la globalité du sujet, même si c’est un peu rapidement.
Je pense que cette lecture pourra se poursuivre par la lecture d’un autre témoignage d’enfant-soldat (celui-ci autobiographique) : Le Chemin parcouru d’Ishmael Beah, qui va encore plus loin pour raconter le quotidien difficile et la manipulation des enfants-soldats par les chefs de troupes.
Une chose est sûre, même si Une Arme dans la tête est loin d’être un roman réjouissant, c’est un texte optimiste, qui proposera à la fin une lueur d’espoir au lecteur…

En quelques mots :

Avec un ton juste et haché pour mieux se glisser dans la tête d’Apollinaire, Claire Mazard raconte le difficile retour à la vie « normale » d’un ancien enfant-soldat. Hanté par les souvenirs, la violence dont il a fait preuve, Apollinaire cherche du sens à sa vie et raconte au lecteur ses cauchemars. Une Arme dans la tête aborde rapidement la globalité du quotidien d’un enfant-soldat : méthodes de recrutement, formation, alcool, drogue pour tenir, pillages, violences… pour faire connaître aux ados cette triste réalité encore bien actuelle. Un texte fort et sensible, qui ne laisse pas indifférent.

Lien pour marque-pages : Permaliens.