La Maison de la nuit, T7 : Brûlée de P.C et Kristin Cast

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Pocket jeunesse (2012)
400 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Kalona vient de tuer Health et la douleur de Zoey est incomparable. Elle jette alors toute la puissance de l’Esprit sur lui mais se retrouve alors séparée de son corps, divisée en différentes parties d’elle-même, dans le royaume des morts. Lucie, Aphrodite, Stark et ses autres amis vont alors tout mettre en oeuvre pour réussir à ramener Zoey dans le monde des vivants, quittent à jouer avec le feu et leur propre vie…

Après un sixième tome assez plat qui annonçait justement Brûlée, le tome 7, la série reprend de la vigueur et nous livre une suite d’histoire qui va mettre notre patience à rude épreuve.
Zoey vient de « mourir » et elle n’a que sept jours pour ce décider à revenir à la vie, sans quoi elle mourra à jamais. Mais morte elle est auprès de Health et a bien du mal à s’en séparer…
Stark est le premier à prendre une décision, il bravera les lois normales et l’Histoire pour ramener celle dont il est le protecteur jusqu’à la mort. Pour celà, il va devoir se rendre dans un royaume oublié, dirigée par une reine puissante qui ne laisse pas entrer n’importe qui sur son île. A ses côtés, Aphrodite et les autres amis de Zoey aideront Stark dans cette nouvelle épreuve…
Quant à Lucie, elle va devoir faire face à ses choix avec un Rephaim, le corbeau-moqueur, toujours plus mystérieux mais auquel elle s’attache de plus en plus depuis qu’elle a imprimée avec lui… tout en aidant aussi Zoey, au prix du danger !
Vous l’aurez compris, Brûlée est un septième tome rythmé et si la série s’étale en nombre de livres, elle ne s’étale pas trop en longueur malgré quelques tomes plus décevants que d’autres. Pour le coup, Brûlée est à la hauteur de ce que le public attendait. Il relance l’action, fait progresser l’histoire, la quête de Zoey pour le bien même si cele-ci est un peu en stand-bye avec cette demie-mort impromptue…Kalona et Néféret seront évidemment de la partie pour empêcher le retour de Zoey, ce qui mettrait fin à tous leurs problèmes.
Comme pour le sixième tome de La Maison de la nuit, la narration ne se focalise pas uniquement sur Zoey, bien au contraire, on est très souvent dans la tête de Stark et de Lucie, les deux véritables protagonistes majeurs de ce roman avec Zoey et Aphrodite. Sans compter Rephaim qui s’impose de plus en plus dans l’univers.
A n’en pas douter la suite de La Maison de la nuit va s’intéresser à ce personnage énigmatique, qui hésite entre son amour pour Lucie et sa loyauté envers son père. Le destin de tous semble être entre ses mains de corbeau-moqueur…
Brûlée tient donc ses promesses, satisfera les lecteurs accrochés à cette série pas ordinaire sur les vampires et se lira très rapidement. Espérons que ce rythme se poursuive pour le huitième tome de La Maison de la nuit.

Lien pour marque-pages : Permaliens.