Objectif : championnes ! d’Alain Grousset

Age :  9 – 12 ans
Éditeur : Nathan jeunesse (2014)
85 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Romane rêve de posséder un chien et lorsqu’enfin ses parents cèdent, la voici avec une chienne Border collie adorable. Romane s’aperçoit rapidement que sa chienne est douée pour les parcours d’agilité et décide de participer avec elle à des championnats !

Ce petit livre qui s’adresse en priorité au 9-11 ans a été écrit dans le cadre d’un partenariat proposé par le prix des incorruptibles. En effet, chaque année, un auteur est invité à écrire un texte, chapitre après chapitre, en recevant au fur et à mesure de son écriture, les critiques d’une centaine de collégiens participants à l’opération. Objectif championnes d’Alain Grousset est donc un roman qui dés le départ a su interpeler les adolescents et il faut dire qu’avec un sujet comme celui choisi par l’auteur, ce n’était pas difficile de séduire les jeunes ados. Ainsi, qui n’a pas rêvé de posséder un chien et de pouvoir partager avec lui des moments forts ? C’est ce rêve qui se réalise pour notre jeune héroïne, Romane, qui reçoit pour ses 11 ans un Border Collie : Sibelle.
L’identification est immédiate pour le lecteur envieux qui va découvrir cette relation entre la chienne et Romane dans Objectif championnes, et partager avec eux tous les moments forts des compétitions d’agility auxquelles les deux vont bientôt participer.
Ainsi, Objectif championnes est une lecture agréable et sympathique qui séduira les jeunes adolescents par le thème abordé et par une histoire qui progresse sans cesse avec de nombreux rebondissements. Une histoire simple mais efficace auquel je reprocherai un unique défaut : le choix du chien.
En effet, Romane veut dés le départ un Border Collie (avant de faire des compétitions) or c’est un chien qui a besoin d’espace, mais elle vit dan un appartement. Qu’importe, elle se moque des remarques des éleveurs et insiste pour posséder un Border Collie dans un appartement. Même si l’histoire montre par la suite qu’elle s’en occupe bien, je trouve le message passé aux ados un peu limite car je le perçois comme une incitation à passer outre les recommandations pour l’accueil d’un chien de cette envergure. Un choix à ne pas copier donc si le lecteur vit en appartement…Une remarque qui ne dénature pas la qualité du livre mais une situation qui m’a un peu gênée au début : l’auteur aurait pu mettre notre héroïne en maison au moins 😉

Lien pour marque-pages : Permaliens.