Les Perfectionnistes, T2 de Sara Shepard

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Pocket jeunesse (2016)
310 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Faire la liste des personnes quʼelles souhaitaient voir disparaître, et imaginer les circonstances de leur mort, nʼétait quʼun simple jeu pour Ava, Mackenzie, Caitlin, Julie et Parker. Jusquʼà ce que Nolan soit tué exactement comme elles lʼavaient prédit. Pour les filles, il est clair que le coupable a eu accès à leur liste, ou bien… aurait-il participé à sa création ?

Sara Shépard est douée pour mettre en scène les petits mensonges et grandes trahisons des adolescents confrontés à des meurtres inexpliqués. Après les longues séries The Lying Game et Pretty Little Liars, c’est avec un simple diptyque que l’auteur avait décidé de raconter les aventures de ses cinq nouvelles héroïnes : Ava, Caitlin, Julie, Parker et Mackenzie. Cinq adolescentes cachant chacune des blessures et des secrets, entraînées malgré elles dans une série de meurtres à cause d’une liste qu’elles ont un jour rédigée ensemble lors d’un cours de cinéma….

Ce deuxième et dernier tome de Les Perfectionnistes débute peu après le meurtre de leur professeur de cinéma qu’elles soupçonnaient d’avoir perpétré les différents meurtres dans le tome 1. Comme pour le premier tome, chaque chapitre se fixe sur une des héroïne et raconte à la fois comment l’enquête personnelle progresse, comment chacune vit la tournure des événements et leur histoire personnelle.

Les meurtres vont s’intensifier au cours de ce tome et donner au récit un rythme frénétique. Les filles doivent absolument trouver le coupable avant qu’il n’achève sa mission morbide où chaque personne de la liste est minutieusement éliminée comme elles l’ont imaginé. Caitlin, Ava, Julie, Parkier et Mackenzie seront poussées dans leur retranchement. Peu à peu chacune va se demander si le coupable n’est tout simplement pas l’une d’entre elle, tout en tachant de rester soudées jusqu’au bout. Pour le lecteur, tout le plaisir consiste à chercher avec elles le coupable et Sara Shépard distille avec parcimonie et efficacité ses indices.

Le final de Les Perfectionnistes m’a bluffé. Je l’avais un peu soupçonné en arrivant sur la fin de ce deuxième tome mais je n’étais pas du tout sûre de ma théorie. Sara Shépard a fait un choix étonnant et très ingénieux qui retourne totalement notre lecture de cette histoire. Une première rencontre avec cette auteur très concluante, qui me donne envie de lire ses autres séries.

En quelques mots :

Après un premier tome très positif j’étais curieuse de suivre les rebondissements de cette suite et fin au diptyque Les Perfectionnistes. Dans ce second tome, les meurtres se multiplient et donnent à l’histoire un rythme frénétique. Coûte que coûte, Caitlin, Ava, Julie, Parker et Mackenzie doivent trouver le coupable. Tandis que la liste est de plus en plus suivie à la lettre et tandis que chacune doit aussi gérer des histoires personnelles complexes, l’enquête progresse. Sara Shépard distille avec parcimonie et efficacité ses indices pour conduire petit à petit le lecteur vers la résolution étonnante et bluffante de ces meurtres. Un diptyque rondement mené qui tient ses promesses sur toute la ligne jusqu’à ce final explosif !

Lien pour marque-pages : Permaliens.