Point décisif de Florence Aubry

Age : 12 – 15 ans
Éditeur : Mijade (2015)
140 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Lilly entre en sixième et fait du tennis depuis quelques années lorsque son père, jusqu’ici souvent absent de la maison, décide de suivre de très près son jeu. Persuadé que sa fille à tout pour devenir une grande joueuse, il s’immisce de façon de plus en plus insistante dans son sport, pendant plusieurs années, jusqu’à l’extrême. D’abord accompagnateur, il devient ensuite un entraîneur tyrannique, jusqu’à commettre l’irréparable : droguer les adversaires pour que sa fille gagne.

Point décisif est un roman incisif dans lequel Florence Aubry touche à une problématique tabou mais pourtant réelle : la pression familiale qui repose sur certains champions sportifs en devenir. Lilly fait l’amère expérience d’un père de plus en plus exigeant qui reporte ses désirs de réussite sur sa fille et lui en demande toujours plus.

Devenir un champion dans une discipline sportive demande énormément de travail, de rigueur et aussi, un certain talent. C’est peut-être ce qui fait défaut à Lilly, qui se débrouille bien au tennis mais n’a pas la fibre d’une championne. Pourtant, son père est persuadé du contraire. Tenant à tout prix à faire de sa fille à peine sortie de l’enfance, une joueuse émérite, il devient de plus en plus tyrannique.

Florence Aubry, dans Point décisif, a fait le choix d’une double narration. Ainsi la parole se partage entre la voix de Lilly et celle de son père, après que celui-ci a drogué un adversaire de trop. La police attend des réponses et c’est pour l’un et l’autre l’occasion de remonter le fil, de comprendre comment on en est arrivé là.

Avec Lilly nous découvrons une héroïne en colère et détruite. Avec force et conviction, elle raconte comment son père a exercé sur elle une intense pression qui a fini par l’empêcher de grandir comme les adolescentes de son âge. La souffrance, le travail acharné, la rigueur alimentaire, les sacrifices nécessaires pour devenir une bonne joueuse, les mots durs… sont autant de passages obligés pour cette ado qui aimerait vivre une vie comme les autres.
Pour le père, sa voix est présente mais sa défense ne parvient pas à nous toucher. Florence Aubry en fait un père égoïste qui dit avoir agit par amour pour sa fille mais si prend trop maladroitement, trop tyranniquement pour nous convaincre. Aucune compassion ne viendra du lecteur pour lui.

En conclusion, Point décisif est un roman prenant et dur qui aborde avec justesse la question de la pression de la famille dans la vie d’un athlète.

En quelques mots :

Roman incisif à deux voix, Point décisif de Florence Aubry met en scène la pression familiale sur une jeune athlète. Lilly, joueuse de tennis plutôt douée voit ainsi son père s’immiscer de plus en plus dans son sport jusqu’à devenir un entraîneur tyrannique et près à tout. Florence Aubry décrit aussi bien, et avec justesse, la souffrance progressive de Lilly face aux pressions du père, que la montée des actes de plus en plus extrêmes du père pour faire gagner et réussir sa fille. Un roman fort et adroit sur un sujet encore tabou.

Lien pour marque-pages : Permaliens.