Les Proies d’Amélie Sarn

Age : 15 ans et +
Éditeur :  Milan jeunesse : Macadam (2012)
330 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Margot n’avait qu’une seule préoccupation jusqu’ici : voir Lucas. Mais cette priorité va passer au second plan dés lors que toute la ville de Bordeaux se retrouve attaquée par une étrange maladie qui transforme les habitants un à un en des zombies affamés. Dés lors, Margot devient avec Lucas, Pauline, son père et quelques autres, des proies…

Premier roman que je lis d’Amélie Sarn, auteure plutôt habituée à écrire pour les plus jeunes, et je dois dire que je n’ai pas été déçue de cette lecture. Si le thème de Les Proies, à savoir les morts-vivants, ne me tentait pas vraiment au départ, j’ai vite changé mon opinion au cours de ma lecture.
Voir Bordeaux se transformer en repaire à zombies est assez stupéfiant et Amélie Sarn raconte avec brio la succession des évènements que les personnages principaux vont vivre dans Les Proies à partir d’un étrange vendredi.
Au départ de toute cette catastrophe, il y a une mystérieuse expérimentation sur la quête de l’immortalité dont deux chercheurs croient avoir trouvé la solution mais l’évasion imprévue d’un prisonnier qui servait aux expériences entraîne une succession de catastrophes. Ces dernières se mettent en place au fil des pages de la première partie des Proies où l’on découvre également toute une série de personnages qui vont bientôt devenir les héros du roman : Margot, son père, son petit-ami Lucas, sa meilleure amie Pauline, le jeune Enzo, la sexy Ava, l’étrange armurier Robert sans oublier Zoltan, un ancien prisonnier qui participait également à l’expérience.
La deuxième partie de Les Proies continue sur un rythme toujours plus effréné et fait monter la tension d’un cran avec une ville laissée à l’abandon, des morts-vivants affamés et violents et des vivres et ressources qui baissent à vue d’oeil… pour le reste, à vous de découvrir.
Les Proies est un roman haletant, qui met en scène avec succès un événement complètement surréaliste et cauchemardesque : l’invasion de zombies.
Le sujet n’est pas vraiment inédit que se soit en littérature ou au cinéma mais l’histoire est bien contée et elle nous passionne du début à la fin. A chaque chapitre on se demande ce qui va se passer pour les personnages et comment la situation va évoluer.
La fin sera peut-être un peu décevante pour certains car très ouverte et laissant comme l’impression qu’Amélie Sarn hésite à faire une suite. Pourquoi pas d’ailleurs ?
Les personnages sont bien cernés avec une personnalité bien délimitée, l’action est au rendez-vous, le fantastique envahit avec crédibilité le réel et le style d’Amélie Sarn est soigné. Les Proies, un roman qui se lit facilement et plaira à tous les amateurs de romans et films d’horreur ou fantastique.

Lien pour marque-pages : Permaliens.