Silence, on irradie ! de Christophe Léon

Age : 12 – 15 ans
Éditeur: Thierry Magnier (2009)
110 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

La centrale nucléaire abrite le village à part où vit Sven. Le jeune garçon aime se baigner dans les eaux du lac, même si c’est dangereux. Un jour, une explosion nucléaire retenti. Lorsque l’armée commencent à investir les lieux, Sven, sa sœur Siloé et Grégoras, l’attardé, se cachent… Pendant ce temps là, Yougor part à la recherche de l’institutrice qu’il connaît…

Silence, on irradie ! s’infiltre au cœur d’un village baigné de l’aura protectrice mais aussi très dangereuse d’une centrale nucléaire. Dépeignant les conditions des villageois et notamment leurs problèmes liés à l’exposition radioactive : plaques, perte de cheveux… Christophe Léon fait entrer le tragique dans ce quotidien déjà particulier.
L’explosion, intervient après une assez longue mais intéressante présentation de la vie des personnages principaux : Sven , Siloé et Yougor… et fait basculer le roman dans une histoire plus sinistre et terrible.
Loin d’être un récit mouvementé, Silence, on irradie ! est une description juste de l’univers autour d’une centrale nucléaire et on peut percevoir ce roman comme un documentaire sur l’avant et l’après une explosion, au travers de l’évolution de trois-quatre personnages dans ce milieu…
C’est saisissant et surtout très provocant, rappelant Tchernobyl. C’est aussi un message très anti-nucléaire (il suffit de regarder le titre pour comprendre l’ambition de l’auteur) et critiquant la volonté des pouvoirs de taire une telle explosion lorsqu’elle a lieu. La fin est particulièrement stupéfiante sur ce point et nous laisse dans le doute.
Un court récit intéressant sur le sujet, qui sensibilisera bien le lecteur au nucléaire et à un des problèmes qu’il pose dans nos sociétés actuelles.

Lien pour marque-pages : Permaliens.