Virus 57 de Christophe Lambert et Sam VanSteen

Age :  15 ans et +
Éditeur : Syros  : Soon (2014)
350 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Etats-Unis. 57 adolescents procréés par insémination artificielle et issus du même donneur, sont porteurs sans le savoir d’un virus extrêmement virulent et contagieux. Ce virus dormant totalement inconnu des laboratoires de recherche se déclenche à l’adolescence, lorsque la température extérieure atteint les 45 °C. Bannister est chargé d’identifier et de retrouver les 57 adolescents ainsi que Gary Zaboly, leur donneur, pour espérer concevoir un vaccin. Mais l’enquête se complique lorsque deux des ados s’enfuient et que Zaboly est introuvable…

Annoncé comme le thriller scientifique de l’été par l’éditeur, on pouvait se dire que le bandeau jaune de la couverture en rajoutait un peu. Or il faut bien reconnaître à la fin de cette lecture palpitante de Virus 57, que l’éditeur ne nous a pas menti. En effet, Virus 57 appartient aux romans pour ados qui présentent une histoire complète et très riche tout au long de leur lecture.
Ainsi, Christophe Lambert et Sam VanSteen, déjà associés dans l’écriture de La Fille de mes rêves, nous proposent un cocktail littéraire intéressant et convainquant. Virus 57 c’est d’abord un roman SF ( nous sommes d’ailleurs dans la collection Soon de Syros) où les deux auteurs imaginent une bombe bactériologique transmis par des ados issus de la PMA. Mais c’est aussi un thriller, un roman d’enquête puisque l’essentielle de l’histoire se tient dans la recherche de deux adolescents en fuite et du donneur, Gary Zaboly. Dans cette enquête, nous suivrons le parcours de deux types d’enquêteurs : un scientifique du CDC et un ancien flic.
Enfin, Virus 57 c’est aussi à sa manière un road-trip à travers quelques états des Etats-Unis avec le parcours des deux adolescents en fuite, Sia et Virgil, pour échapper aux autorités à la suite d’un quiproquo…
Virus 57 est donc un roman complet et complexe que Christophe Lambert et Sam VanSteen savent apporter et déployer au fil des chapitres, avec finesse, auprès d’un lecteur de plus en plus captif de l’histoire. Le suspense est constant et va crescendo. L »issue n’étant pas une évidence, le le lecteur a du mal à décrocher.
Afin d’avoir un panorama complet de toute cette « aventure », les deux auteurs alternent les points de vue dans de courts chapitres, ce qui renforce ce sentiment d’avoir un récit dense qui ne laisse rien de côté.
Je dois aussi reconnaître qu’avec le résumé initial proposé par l’éditeur en quatrième de couverture, je ne m’attendais pas à l’histoire qui nous est finalement racontée mais plus à une situation catastrophe, des terroristes, etc… mais la surprise est agréable et convaincante.
Au final, Virus 57 est un thriller quasiment pas futuriste qui fait froid dans le dos et séduira les amoureux des romans à suspense où le lecteur retient son souffle à chaque page.

Lien pour marque-pages : Permaliens.