L’Incendie de Jennifer Lynn Alvarez

Age :   15 ans et +
Éditeur :  Albin michel jeunesse ( 2022 )
480 pages

Note : 5 out of 5 stars

Hannah, Mo, Drummer, Luke et Violet sont inséparables. Surnommés « les monstres », ils ont fait le serment de rester amis pour toujours. Pourtant, alors qu’ils fêtent la fin du lycée et s’apprêtent à prendre des voies différentes, ils déclenchent accidentellement un incendie qui ravage la forêt et une petite ville alentour… Dès lors, leur amitié est mise à mal par le poids du mensonge et de la manipulation. Si certains « monstres » – Hannah en tête – insistent pour ne rien révéler à la police, les autres sont rongés par la culpabilité. Et quand Violet est portée disparue, les tensions éclatent et les masques finissent par tomber. Lequel d’entre eux craquera en premier ?

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans L’Incendie de Jennifer Lynn Alvarez c’est le climat de tension et l’ambiance anxiogène que l’autrice parvient à maintenir sur toute la longueur de son récit. 480 pages qui filent et qui nous maintiennent dans un suspense constant, d’abord sur la manière dont le groupe va gérer sa culpabilité vis-à-vis de l’incendie et ensuite jusqu’à la survenance d’un autre événement, plus dramatique encore, qui relance la dynamique du récit et entraîne l’apparition d’une nouvelle enquête ( je n’en dirais pas plus, pour ne pas spoiler). Chaque début chapitre rappelle en plus la situation : nombre de temps écoulé depuis l’incendie, pourcentage de maîtrise du feu, nombre de morts…ce qui accentue l’horreur des événements relatés.

L’Incendie explore le thème de la culpabilité mais aussi ceux du mensonge et de la loyauté. L’histoire est racontée du point de vue d’Hannah, fille du shérif et globalement meneuse dans le groupe des « Monstres ». Elle aspire à une carrière d’enquêtrice et elle va tout faire pour que l’incendie involontaire, qui s’apparente à un crime en Californie, n’ait aucune conséquence sur son groupe d’amis. Jennifer Lynn Alvarez va démontrer comment cette peur de tout perdre (  amis, famille, avenir ) va pousser Hannah à aller très loin pour protéger ses amis de toujours mais surtout elle… Avec le recul de ma lecture j’ai trouvé encore plus glaçant la manière dont le groupe va se mettre d’accord pour se protéger des conséquences de l’incendie qu’ils ont provoqué et les rapports qu’ils vont avoir les uns envers les autres, pour que le secret demeure.

L’Incendie est un très bon page-turner, sa construction est maîtrisée avec un suspens savamment entretenu dans les deux parties qu’il compte. L’intrigue est bien menée de sorte que la fin est une vraie surprise. Les personnages sont aussi très aboutis avec  pour chacun une personnalité riche et complexe. Son ambiance est sombre et les derniers chapitres, tout comme la tournure finale de L’Incendie m’ont tout simplement glacée d’effroi…je vous laisse découvrir pourquoi !

Lien pour marque-pages : Permaliens.