La Malédiction du Tigre Blanc de Carlos Salem

Age : 12 – 15 ans
Éditeur :  Acte Sud Junior (2014)
160 pages

Note : 4 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Nahuel a trouvé caché dans sa chambre un diamant splendide. En menant son enquête, il découvre qu’avant d’être dérobé par son père dans un musée, le diamant Koor-al-Noor appartenait au Botsuwi, pays d’Afrique divisé depuis des siècles entre deux ethnies, les Botsus et les Suwis. Ce précieux objet, symbole du pouvoir, est victime d’une mystérieuse malédiction et Nahuel ne tarde pas à en faire les frais. Un jour, les Botsus et les Suwis débarquent dans sa vie avec la ferme intention de reprendre le diamant…

Ma lecture de Le Fils du Tigre blanc, premier tome des aventures de Nahuel, fils d’un ancien grand voleur d’objets d’art, avait été plutôt concluante et agréable. Je ne m’attendais pas à lire une suite mais c’est avec autant de plaisir que j’ai replongé dans le quotidien peu ordinaire de Nahuel avec La Malédiction du Tigre blanc.
Notre héros, qui ne perd jamais le nord, ni son humour en toute situation, nous entraîne cette fois-ci dans une terrible confrontation entre deux ethnies africaines qui ont décidé de mettre la main sur le diamant Koor-al-Noor, et pas de chance pour Nahuel, cette confrontation pourrait bien le mettre dans une situation dangereuse….

La Malédiction du Tigre blanc est un texte vivant, dynamique et drôle où il sera bien difficile de s’ennuyer. Les événements s’enchaînent et l’histoire nous captive. Mené tambour-battant, assez court et remplit d’actions, La Malédiction du Tigre blanc embarque du début à la fin le lecteur dans une course effrénée pour la vie. Une seule question sur les lèvres tout au long de l’histoire : comment Nahuel va t-il réussir à faire face à toutes les péripéties de son incroyable histoire ?

En quelques mots :

En à peine 160 pages, la suite des aventures de Nahuel propose un roman dense, complet et rondement mené où le lecteur n’a pas le temps de se reposer. Carlos Salem avec La Malédiction du Tigre blanc, propose au Fils du Tigre blanc, une suite qui s’inscrit dans la même lignée : un héros casse-cou, de l’humour, du danger et des rebondissements, le tout dans une histoire survitaminée.

Lien pour marque-pages : Permaliens.