L’Incroyable histoire de Benoît Olivier, T1 : Waf le chien (BD) de Daniel Brouillette, Steven Dupré et Didier Alcante

Age : 12-15 ans
Éditeur :  Kennes éditions (2014)
48 pages

Note : 3 out of 5 stars

Acheter en ligne :

Benoît Olivier est le plus grand, le plus vieux et le plus rigolo de son école. Il vient d’avoir 13 ans et alors que Noël approche, il rêve de se voir offrir un chien. Recevra t-il le cadeau qu’il espère ?

Après l’adaptation en bande-dessinée du premier roman québécois de La Vie compliquée de Léa Olivier, les éditions Kennes propose une autre adaptation d’une de leur série phare : L’Incroyable histoire de Benoît Olivier.

Waf le chien reprend le premier roman de la série et nous partons à la rencontre cette fois-ci d’une figure masculine. Adolescent farceur et pas très scolaire ( il a redoublé deux fois), Benoît est aussi un grand rêveur : il rêve ainsi de vivre de grandes aventures avec sa meilleure amie Maxim ( qu’il aime en secret…) et d’avoir un chien pour faire toute sorte de choses. Un profil d’ado auquel les adolescents s’attacheront facilement car Benoît Olivier est un petit rigolo qui a tôt fait de nous mettre dans poche.

L’histoire de L’Incroyable histoire de Benoît Olivier évoque le quotidien d’un adolescent : relation avec ses parents, soirée de noël, désir d’avoir un chien, difficultés avec l’école et les profs (en particulier Mme Beliveau), amitié, amour… C’est très facile d’entrer dans l’histoire et de s’identifier aux situations. L’ensemble est assez amusant et quelques gags ou réparties de Benoît Olivier sont bien trouvés. L’ambiance est sympathique et la bande-dessinée se lit sans problème, sourire aux lèvres.

Par contre, j’ai moins accroché à la touche légèrement « scatologique »  de L’Incroyable histoire de Benoît Olivier. Une fille qui fait des phrases en rotant ou rote au visage des autres, et vomi même de manière impressionnante dans une case….Un garçon qui a de la morve dans le nez en permanence et se fait « péter dessus » par un blaireau…bon…je ne crois pas que c’était franchement nécessaire. ça m’a vraiment gênée dans ma lecture parce que je ne voyais pas vraiment l’intérêt…à part peut-être pour montrer l’immaturité de Benoît, car c’est bien ce qui caractérise le plus notre ado de 13 ans.

En quelques mots :

Dans L’Incroyable histoire de Benoît Olivier nous découvrons un adolescent de 13 ans drôle, farceur, rêveur et pas franchement en bon terme avec l’école. Benoît rêve d’avoir un chien et est secrètement amoureux de sa meilleure amie Maxim. Le quotidien ordinaire d’un ado est dépeint dans une ambiance sympathique et on entre facilement dans l’histoire. Les personnages sont attachants, en particulier Benoît. C’est agréable à lire.
Par contre je n’ai pas aimé la touche « scatologique » de cette bande-dessinée. Une fille qui rote, qui vomit et un garçon qui a toujours de la morve dans le nez, je ne vois pas ce que ça apporte à l’histoire. J’ai trouvé que pour le coup, ça donnait à la BD un trait trop immature et peut-être un peu gênant pour des adultes qui veulent offrir ou proposer L’Incroyable histoire de Benoît Olivier à un ado.

Lien pour marque-pages : Permaliens.