Le Vent te prendra de Camille Brissot

Age : 15 ans et +
Éditeur : Rageot : In love (2015)
180 pages

Note : 5 out of 5 stars

Acheter en ligne : 

L’écrivain Locke Wood, en quête d’inspiration, décide de se retirer du monde pendant quelque temps. Il loue ainsi un appartement au mystérieux Heathcliff dans une haute tour entourée de brume. Bientôt, le fantôme d’une jeune femme vient hanter ses nuits.
C’est auprès de Sarah, la cuisinière d’Heathcliff, que Locke découvre l’histoire du sombre propriétaire. Une histoire d’amour aussi passionnel que jaloux…

Les éditions Rageot viennent de lancer la collection In love qui propose de reprendre les grands classiques de la romance pour les adapter à notre époque. Camille Brissot avec Le Vent te prendra, s’est lancée dans l’ambitieux pari de transposer le célèbre roman d’Emily Brontë, Les Hauts de Hurlevent. Un travail de longue haleine qui demande de conserver l’esprit et le cheminement de l’histoire, tout en étant plus court et plus moderne. Le pari était plutôt risqué mais le résultat est brillant !

A la base, la collection In love, ne me tentait pas vraiment. Je trouve l’idée bonne mais je ne suis pas vraiment dans une période où j’ai envie de lire des histoires d’amour ( en même temps, ça n’a jamais été ma grande tasse de thé…). Mais le service presse de Le Vent te prendra est arrivé dans ma boîte aux lettres et je me suis finalement laissée tenter…Parce que c’est le deuxième roman que je lis de Camille Brissot ( jeune auteur que j’avais découvert en 2006 avec Les Héritiers de Mantefaule) et parce que je n’avais jamais lu Les Hauts de Hurlevent !

Bien m’en a prit car je me suis surprise à être totalement happer par cette histoire d’amour tumultueuse et violente comme le vent qui souffle autour de la tour où Locke Woode a trouvé son appartement. Ne connaissant pas du tout Les Hauts de Hurlevent de Brontë, je ne savais pas à quelle type de romance m’attendre et l’idée initiale que je me faisais de ce classique de la littérature anglaise (et donc de Le Vent te prendra), n’avait rien de comparable avec ce roman.

J’ai découvert avec Le Vent te prendra, une histoire d’amour entre deux héros qui n’arrivent pas à exprimer leurs sentiments l’un envers l’autre. Une histoire d’amour marquée par la souffrance, la jalousie et la déception car aucun n’arrivera à trouver le bonheur sans l’autre. Loin d’être une histoire guimauve et à l’eau de rose, Le Vent te prendra est une histoire terrible et impitoyable pour chacun de ses personnages. C’est assez éprouvant à lire mais c’est aussi fascinant car jusqu’au bout on espère qu’Heatcliff et Anna parviendront à être ensemble…mais la réalité est toujours plus cruelle et la vie n’est pas un conte de fées…

Le Vent te prendra m’a donné envie de découvrir et de lire le roman d’Emily Brontë et on peut dire que l’auteur respecte à la lettre la narration, le déroulement de l’histoire et l’ambiance de Les Hauts de Hurlevent. Pour ma part qui est donc lu les deux livres dans la foulée, j’ai même eu l’impression de retrouver quelques dialogues… Le travail d’adaptation de Camille Brissot est vraiment de qualité.

Pour donner une touche plus moderne, Camille Brissot a tout de même opéré quelques menues transformations avec Les Hauts de Hurlevent. Puisque l’époque du livre est celle du 21ème siècle, on y retrouve des allusions au monde moderne…mais pour que cette modernité n’empiète pas trop, Camille Brissot rend cette modernité inopérante avec la présence d’une tempête qui isole Locke Wood du reste du monde… Il y a des changements dans les métiers aussi.
C’est assez étonnant, mais à plusieurs reprises, j’avais l’impression d’être dans une histoire qui se déroulait au 19ème siècle, avant qu’un passage me rappelle que ce n’était pas le cas.

Par ailleurs, avec Le Vent te prendra, Camille Brissot donne au vent que l’on devine très présent dans Les Hauts de Hurlevent, un véritable rôle et une dimension fantastique. Dans son roman, le vent apporte la folie et une sorte de malédiction qui s’étend à tous les habitants de la ville et entraînant souvent leur mort…

Une belle réécriture de Les Hauts de Hurlevent !

En quelques mots :

La collection In love de chez Rageot a pour objectif de proposer des réécritures modernes de grands classiques de la romance afin de les rendre plus attractifs auprès des adolescents. Avec Le Vent te prendra, Camille Brissot propose une adaptation brillante de Les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë.
L’histoire d’amour entre Heathcliff et Anna m’a passionnée. Tumultueuse, gangrénée par la jalousie, la déception, la tristesse et le deuil, cette romance est impitoyable envers les personnages qu’elle met en scène. Aussi éprouvant que poignant à lire !
Certes on pourra se dire qu’avec Le Vent te prendra, Camille Brissot n’invente rien mais il faut aussi être un auteur de qualité pour parvenir à donner à un tel chef d’oeuvre de la littérature anglaise, sa propre touche. Camille Brissot réussit bien ce pari en donnant au vent un rôle plus fort et une dimension fantastique, mais aussi en parvenant à garder l’essence, l’histoire et l’ambiance de Les Hauts de Hurlevent dans un texte plus court et tout aussi intense.
Si le but de la collection In love est de faire découvrir par contournement, des classiques, l’objectif est atteint car c’est en lisant Le Vent te prendra que j’ai eu envie de lire Les Hauts de Hurlevent.

Lien pour marque-pages : Permaliens.